“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La cérémonie du thé, une fenêtre sur le Japon

Mis à jour le 14/02/2016 à 05:04 Publié le 14/02/2016 à 05:04
Un grand silence enveloppe le premier étage de l'auditorium, au moment de la cérémonie.

Un grand silence enveloppe le premier étage de l'auditorium, au moment de la cérémonie. N.H.-F.

La cérémonie du thé, une fenêtre sur le Japon

Hier après-midi, ce moment traditionnel nippon a été rejoué à l'auditorium Rainier-III, dans le cadre de la 10e rencontre artistique Monaco-Japon. Histoire de faire découvrir la culture localeLe skieur Paul Croesi était à l'honneur à Lillehammer, 22 ans après les JO de 1994, où le prince Albert II lui-même avait été porte-drapeau

Un grand silence a enveloppé le premier étage de l'auditorium Rainier-III. Pas un bruit, dans la pièce lumineuse qui donne sur la mer. Il y a pourtant du monde. Un public plutôt nombreux a rivé ses yeux sur la scène qui se joue au centre de la salle, hier après-midi. Une dame en kimono s'active. Avec un visage concentré et des gestes précis, elle prépare du thé. Dans la plus pure tradition japonaise. Akiko Fujita, la présidente du groupe Monaco et Fleurs Japon a réalisé, tout un après-midi durant, la cérémonie du thé,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct