Rubriques




Se connecter à

La capitale du manga

Hier, les fans de culture japonaise se sont réunis au Grimaldi Forum pour la convention Magic (Monaco Anime Game International Conferences). Un univers décalé et fantaisiste

Publié le 19/02/2017 à 05:02, mis à jour le 19/02/2017 à 05:02

Izaya, Natsuki et Milo sont dans leur élément. Cheveux multicolores, maquillages originaux, tenues sorties tout droit d'un jeu vidéo. Croiser ces drôles de dames dans la rue peut interpeller. Il faut juste savoir qu'au Grimaldi Forum, c'est journée spéciale manga et comics.

Les visiteurs vêtus « normalement » feraient presque un peu tache dans le décor. Parmi les costumes, certains sont même des créations personnelles. C'est le cas de celui de Natsuki, qui a cherché à représenter le Japon ancien et moderne.

« Le gros nœud dans le dos fait référence au "obi" porté sur les kimonos. L'avant de mon costume, lui, montre le japon moderne. J'y ai dessiné des personnages manga en bas de la jupe. »

Si la culture japonaise est tant aimée, c'est justement pour cette façon de vivre si particulière. « Ça sort totalement de l'ordinaire et c'est ça que l'on cherche. Pouvoir incarner un personnage et se montrer tel que l'on est réellement sans aucun jugement extérieur », explique Ombeline Schiel. Et au quotidien, l'univers fantaisiste reste présent.

 

« On est plus soft dans notre tenue, évidemment, mais on essaie de se démarquer avec des accessoires, par exemple. »

Ici, pas besoin d'attendre Halloween pour sortir le déguisement de compétition. La jeune femme est venue avec ses amis pour assister au concours de cosplay international qui s'est déroulé dans l'après-midi. Une vingtaine de participants ont défilé sur l'estrade. Tchèques, Russes, Italiens, Allemands. Certains se mettant en scène avec, pour arrière-plan, des extraits de jeux vidéos, d'autres en jouant un morceau des Guns N' Roses. Effets sonores et lumineux, tout est mis en œuvre pour que l'on y croie. Et dans le public, c'est comme à la maison. Au fond, un Dead Pool joue les chauffeurs de salle. Et ça marche !

Des Mentonnaises au rendez-vous

Héloïse, Jade, Marine, Marjorie, Orlane, Kate et Rose-Marie sont venues en bande depuis Menton pour assister à cette convention. « Pour une fois qu'il y a un salon près de chez nous ! » Les sept lycéennes sont passionnées par ce monde décalé. « Les personnages sont totalement différents des romans habituels. Les sentiments sont davantage exposés. On s'identifie plus facilement aux personnages et à leur histoire. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.