“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La bonne foie de Marie-Sophie L.

Mis à jour le 25/11/2017 à 05:27 Publié le 25/11/2017 à 05:27
La comédienne dévoile sa passion et ses recettes pour la cuisine crue à l'occasion du salon.

La bonne foie de Marie-Sophie L.

D'emblée elle annonce la couleur : « Ca n'a pas d'importance les mots qui sortent de ma bouche, ce qui importe c'est l'effet que procure la nourriture dans la vôtre ».

D'emblée elle annonce la couleur : « Ca n'a pas d'importance les mots qui sortent de ma bouche, ce qui importe c'est l'effet que procure la nourriture dans la vôtre ». Joignant le geste à la parole et donnant à déguster une bouchée d'une de ses créations sur son stand.

Marie-Sophie L. se définit comme une « gourmande qui cuisine depuis toujours ». Passée par la case cinéma, (L pour Lelouch dont elle fut l'épouse) la comédienne est également naturopathe depuis trente ans. Et s'intéresse de longue date à la cuisine crue. « Il y a quelques années, après un jeun, je n'ai plus eu du tout envie de manger des aliments cuits » raconte-t-elle. En Californie, elle découvre les rudiments de la raw food. Un mouvement qui met en avant le pouvoir des aliments à leur état naturel. Passionnée, pas ayatollah pour autant. « Je goûte encore tout, mais, même si manger est un acte un peu bestial, sauvage, il n'est pas question de me faire du mal. L'alimentation doit être élégante et raffinée, comme une politesse que l'on se fait à soi et à la terre » ajoute-t-elle. Expliquant que des années d'une alimentation raw lui ont permis de récupérer « une énergie inouïe ».

Depuis quelques années, Marie-Sophie L. a décidé de faire partager sa démarche. Élaborant recettes et conseils à partir d'aliments crus à marier ensemble. Pour autant, n'allez pas imaginer qu'il s'agit juste de croquer dans une tomate.

« Il n'y a pas une salade dans mon livre de recettes » plaisante-t-elle, en bonne gourmande, feuilletant son livre qui regorge de recettes de gâteaux et plats gourmands.

Sa création signature ? La bonne foie, une terrine « sans foie, ni gras, 100 % végétal ». La terrine fait illusion aux amoureux du foie gras. Et contente ceux qui n'en mange pas. « J'ai adoré le foie gras mais j'avais une grosse culpabilité sur le sacrifice animal que représente sa préparation ». Elle a donc imaginé cette recette qui mêle des champignons avec de l'huile de coco, des noix de cajou le tout passé au blender et mis au frais pour gagner en texture. Le résultat, dans la bouche, vaut le détour.

Marie-Sophie L. via sa société L'Instant cru, vient d'ouvrir une première usine de production pour développer cette terrine « bonne foie » (19 euros le pot de 140 g en vente sur le salon) qui pourrait trouver sa place sur la table à Noël.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.