“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La 5G de Monaco Telecom semble tenir ses promesses

Mis à jour le 01/08/2019 à 10:20 Publié le 01/08/2019 à 10:19

La 5G de Monaco Telecom semble tenir ses promesses

On a testé la nouvelle génération de communication sans fil, déployée par Monaco au début du mois de juillet. On a découvert une puissance inouïe, dont on ne sait pas encore quoi faire

Vous parler de la 5G sur l’aspect théorique, on l’a fait en long et en large. Il nous manquait l’aspect pratique.

On a bien tenté de lancer un appel à témoins, sans succès. Le seul utilisateur qui a répondu ne souhaitait pas s’exprimer car il manquait de recul.

Qu’à cela ne tienne : on a décidé de tester nous-mêmes. On a donc demandé à Monaco Telecom s’ils pouvaient nous prêter un téléphone, et ils ont gentiment accepté.

Nous voilà donc partis avec un téléphone Huawei Mate 20X, et une précision : « La 5G fonctionne beaucoup mieux en extérieur pour l’instant. » C’est noté. Nous voici donc partis pour un comparatif avec un iPhone X d’Apple connecté sur le réseau 4G d’Orange.

Mesure de débit

La première chose que l’on a envie de faire, c’est mesurer le débit de l’engin. On nous a tellement dit que la 5G serait beaucoup plus puissante, qu’on voulait le voir pour le croire. Pour illustrer cet article, nous voici donc devant la boutique Monaco Telecom de Fontvieille, appareils en main, avec une application pour mesurer le débit. Au moment où nous mesurons, la 4G d’Orange nous offre un débit aux alentours de 40 Mbps, contre environ 800 Mbps pour la 5G de Monaco Telecom.

Un épisode de série

Alors c’est bien beau ces chiffres, mais qu’est-ce que ça représente ? Alors, tranquillement installé au port de Fontvieille, on lance un épisode d’une série. La même, sur les deux appareils. En lecture directe (streaming), la différence n’est pas flagrante. En téléchargement, pour visionner plus tard, une vingtaine de secondes suffiront pour charger un épisode en 5G. Environ 1 minute 30 secondes pour la 4G.

Télécharger un fichier volumineux

Ici, à Monaco-Matin, on aime bien vous faire des petites vidéos lorsqu’il y a un événement. En revanche, on aime moins le moment où il faut envoyer les fichiers. C’est toujours trop long, même avec la connexion fixe du bureau. Cette fois, une vidéo en haute résolution du Festival de télévision, d’une durée de 4 minutes 49 secondes, a été téléchargée vite. Très très vite. En moins de deux secondes. Tellement vite, qu’on a cru que ça n’avait pas fonctionné.

Usage à venir

On a aussi testé la lecture de vidéos Youtube. Si vous êtes récemment rentré dans un magasin qui vend des télévisions, vous avez pu voir les vidéos de démonstration en très haute définition pour montrer les belles capacités des écrans exposés. Disponibles sur Youtube, elles sont lues instantanément, sans déperdition de qualité.

Mais pour être franc, l’une des questions que l’on s’est posée, c’est : « Qu’est-ce qu’on va faire de tant de puissance ? » La réponse est assez simple : pour l’instant, pas grand-chose. En revanche, dans un futur proche, les usages se développeront.

En 2013, dans un article intitulé Tout sur la 4G en dix questions-réponses du magazine 01Net spécialisé dans les nouvelles technologies, on pouvait lire : « Si vous êtes un mobinaute avec une consommation Internet mobile standard, vous pouvez aussi très bien vous satisfaire des réseaux 3G actuels. » Bis repetita, comme toute nouvelle génération, il va falloir un peu de temps pour que les applications exploitent l’outil et que se développent de nouveaux usages.

Ainsi, les applications comme la messagerie visuelle instantanée Snapchat (valorisée en bourse 24 milliards de dollars) n’ont pu être développées que grâce à la 4G. Idem pour Uber, Airbnb ou encore Deliveroo. Des nouveaux usages qui ont créé un pan tout entier de l’économie.

On peut toutefois s’interroger : une telle puissance, facilement accessible, ne risque-t-elle pas d’être très vite adoptée, en remplacement des connexions fixes ? Lors d’une conférence de presse ce printemps, Monaco Telecom l’avait assuré, ils continueront à déployer la fibre pour les logements.

En extérieur, où les performances sont les meilleures, une trentaine de secondes suffisent pour charger un épisode d’une série sur Netflix.
Au deuxième sous-sol d’un parking, les performances sont équivalentes à la 4G d’Orange.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct