Rubriques




Se connecter à

La 2e édition du MIRC arrive !

Devant le succès rencontré par la première édition du Monaco Indoor Rowing Championship (MIRC), disputée en décembre 2017, et les nombreux retours positifs des participants, la Société nautique de Monaco a décidé de renouveler cette initiative le 8 décembre prochain, dans ses locaux et ceux du Yacht-club.

J.B. Publié le 29/11/2018 à 05:24, mis à jour le 29/11/2018 à 05:24
La compétition est ouverte à toutes les catégories, des J14 aux Masters.
La compétition est ouverte à toutes les catégories, des J14 aux Masters. O.V.M.

Devant le succès rencontré par la première édition du Monaco Indoor Rowing Championship (MIRC), disputée en décembre 2017, et les nombreux retours positifs des participants, la Société nautique de Monaco a décidé de renouveler cette initiative le 8 décembre prochain, dans ses locaux et ceux du Yacht-club.

Cette compétition d'ergomètre en salle est ouverte à tous, licenciés ou non (sur présentation d'un certificat médical de pratique de l'aviron en compétition).

Ainsi, les différentes catégories, allant des J14 aux Masters (+40 et +60), se succèderont de 10 h à 16 h sur les machines (distances de 1 000 et 2 000 m).

 

Il est toujours possible de s'inscrire et ce, jusqu'au 3 décembre. L'an dernier, 70 rameurs et rameuses s'étaient affrontés et les licenciés monégasques avaient particulièrement brillé.

« Nous attendons beaucoup de monde pour cette nouvelle édition, lance Daniel Fauché, l'entraîneur général de la SNM. Ce sera un bel évènement sportif, dans une ambiance très conviviale. »

De plus, une tombola sera organisée à l'issue de ce véritable défi physique. 200 billets sont mis en vente (10 euros l'unité) et les bénéfices seront intégralement reversés au Téléthon. Un ergomètre modèle D neuf est à gagner. Idéal pour préparer la prochaine édition du MIRC !

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.