“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L’US Mourillon a manqué de fair-play

Mis à jour le 09/04/2019 à 10:17 Publié le 09/04/2019 à 10:17
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’US Mourillon a manqué de fair-play

Assurés de disputer la finale territoriale face à Monaco dans les prochaines semaines, les Varois ont décidé de ne pas disputer la seconde période ce dimanche après-midi.

Assurés de disputer la finale territoriale face à Monaco dans les prochaines semaines, les Varois ont décidé de ne pas disputer la seconde période ce dimanche après-midi.

Les joueurs, le staff et le public venus nombreux pour le dernier match à domicile se disent « écœurés ».

Un score sans appel

Avant le match des deux équipes fanions, les réservistes des deux clubs se sont affrontés dans un match très tendu et haché qui a vu Monaco gagner en fin de rencontre 23-13.

En ce qui concerne l’équipe fanion toulonnaise, elle était pourtant en très grande forme avec neuf victoires d’affilée en championnat (sa dernière défaite remontait au 9 décembre dernier face à Marseille). D’entrée, Monaco marque un essai à la première minute mais manque la transformation par Musso. Les hommes de Luciano Orquera sont dominateurs dans tous les domaines, grattent les ballons même sur les touches adverses. Cette première période est à sens unique où l’on a vu Vallarino inscrire un doublé. Un rugby total donc, où les Varois ne jouent pas le jeu. Face aux poteaux, Musso marque les transformations des essais monégasques et les coups de pied de pénalité.

À la pause, Monaco mène 38-0. Contre toute attente, le délégué intervient et arrête le match. La raison ? Les Varois, venus à 16 (le minimum), ne peuvent plus jouer à cause d’un « effectif insuffisant » (certainement à cause des blessures imaginaires). Les Monégasques sont surpris et déçus du manque de fair-play.

Ils se vengeront bientôt.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.