“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L'UP suspend ses accords avec R&E

Mis à jour le 02/03/2016 à 05:08 Publié le 02/03/2016 à 05:08
Monaco-matin, source d'infos de qualité

L'UP suspend ses accords avec R&E

« Il ne nous est plus possible de donner suite aux accords électoraux qui nous lient à R&E.

« Il ne nous est plus possible de donner suite aux accords électoraux qui nous lient à R&E. » Hier après-midi, à la fin de leur communiqué de presse sur le départ de Sophie Lavagna (1), Patrick Rinaldi, président de l'Union pour la Principauté, les élus, ainsi que des membres du bureau « unanimes », envoyaient leur bombe.

L'UP - qui représente trois élus au sein de la majorité Horizon Monaco (2) - se désolidarise donc de R&E. Mais ne quitte pas la majorité pour autant. Allez comprendre…

« Nous avons pris acte avec étonnement des allégations et du changement de stratégie personnelle de Sophie Lavagna, ce qui répond manifestement à une commande cousue de fil blanc, note l'UP. Les dirigeants de notre groupe ne peuvent que regretter des mises en cause injustifiées qui tentent de déstabiliser la place et le rôle de notre mouvement dans une majorité fragile au sein de laquelle l'Union pour la Principauté a toujours été présente lorsqu'il a fallu compter sur elle (...). Nous remettons en cause le contenu et l'opportunité de la déclaration de Madame Lavagna. Avec les attaques déplacées du jeune président de R&E et les fuites organisées concernant une démission que Madame Lavagna a souhaitée au départ discrète selon des volontés écrites, il ne nous est plus possible de donner suite aux accords électoraux qui nous lient à R&E, mouvement dirigé in fine par le président du Conseil national. Ces accords sont donc désormais suspendus. »

Qu'est-ce que cela signifie exactement ? Pour l'heure, l'UP ne veut pas faire plus de commentaires…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.