“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'olivier deux fois millénaire devient arbre remarquable

Mis à jour le 08/10/2016 à 05:05 Publié le 08/10/2016 à 05:05
Belle journée pour l'olivier millénaire de Roquebrune-Cap-Martin, qui fait  partie des 400 arbres remarquables de France.

Belle journée pour l'olivier millénaire de Roquebrune-Cap-Martin, qui fait partie des 400 arbres remarquables de France. L.Boxitt

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'olivier deux fois millénaire devient arbre remarquable

Qualifié de « monument national » par le président de l'association des « Arbres remarquables », le joyau naturel de Roquebrune-Cap-Martin a enfin été reconnu à sa juste valeur

Il fait la fierté des Roquebrunois de souche. De ceux qui ont grandi avec cette fibre identitaire chevillée au corps. L'olivier plus que millénaire qui « trône » sur le chemin de Menton est par nature - c'est le cas de le dire - un joyau naturel. Un écrin préservé qui continue toujours de donner des olives. Pourtant, ce végétal hors-norme n'avait pas encore reçu de « distinction particulière », lui qui a traversé les siècles. « L'erreur » a été réparée mardi matin. C'est Georges Feterman, le président de l'association « Arbres remarquables » (voir ci-dessous), qui est venu en personne remettre un label à Patrick Césari, le maire. « Cette distinction représente une protection supplémentaire pour cet arbre magnifique mais également une mise en valeur », confiait le président. « Nous recensons à ce jour 400 arbres labellisés sur le territoire français et cet olivier le mérite bien ! ».

Une délégation de passionnés

Basée à Paris XIIe, l'association s'est déplacée en nombre avec 48 membres venus admirer la perle naturelle roquebrunoise. « On a pour vocation de préserver, faire connaître, inventorier et sauvegarder les arbres remarquables de France », expliquait Georges Feterman à l'assemblée. « Notre démarche est maintenant reconnue et il est vrai qu'il manquait ce monument national, c'est un grand bonheur (...) Il est probablement le plus vieil arbre de France. Imaginez, il a l'âge du Christ ».

Le label a été remis par Gilberte Lack, 90 ans, doyenne des membres de l'association parisienne.

Un acte symbolique. Patrick Césari prenait alors la parole : « On ne peut que vous suivre dans votre démarche et continuer d'entretenir nos arbres », se félicitait l'édile.

« Le travail qui doit être fait demain est de le maintenir en l'état, sur le plan de la signalétique, nous ferons aussi un travail à la hauteur pour permettre aux visiteurs de s'orienter facilement ».

Une juste et belle reconnaissance pour le patrimoine roquebrunois.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.