“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'hôtel Columbus en pleine transformation

Mis à jour le 28/11/2017 à 05:04 Publié le 28/11/2017 à 05:04
Autour du directeur général, Bastien Anouil, une partie de l'équipe du Columbus mobilisée pour faire  tourner l'hôtel en période de travaux.

Autour du directeur général, Bastien Anouil, une partie de l'équipe du Columbus mobilisée pour faire tourner l'hôtel en période de travaux. Michael Alési et DR

L'hôtel Columbus en pleine transformation

Le seul hôtel de Fontvieille opère une mutation en refaisant entièrement son intérieur. Et en créant un espace de résidence hôtelière autour de treize appartements livrés au printemps

À son ouverture en 2001, il faisait figure de pimpant petit nouveau, moderne et branché, dans le paysage hôtelier monégasque. Presque deux décennies plus tard, le Columbus avait besoin d'un lifting. « Depuis le rachat de l'établissement en 2010 par le groupe London & Regional Properties, l'ambition a été de stabiliser et repositionner l'hôtel, nous sommes aujourd'hui dans la phase la plus excitante, avec le chantier en cours », sourit Bastien Anouil, le directeur général, à la tête d'un navire qui prend un nouveau cap.

Les travaux, démarrés en juillet sont en phase active et le groupe britannique, propriété des frères Livingstone, a injecté 15 millions d'euros dans son adresse monégasque pour revoir son hôtel. En effet, la volonté est de redorer l'étiquette lifestyle Riviera de l'établissement qui fut premier « boutique-hôtel » en Principauté, mêlant design et art de vivre du lobby jusqu'aux chambres.

Revoir toute l'ambiance

Le repositionnement activé passe par une réfection complète des lieux qui n'avaient pas bougé depuis seize ans. « On faisait de la maintenance préventive, mais là nous sommes enfin dans un chantier d'envergure pour revoir toute l'ambiance de l'hôtel. Qui, tout en restant dans la thématique chic et décontracté d'un hôtel urbain et vivant, va monter en gamme, pour offrir l'expérience d'une résidence de luxe au bord de la mer », confirme son directeur général.

Objectif : une étoile supplémentaire pour passer à quatre étoiles. En détail, pour les 181 chambres, dotées d'une literie palace, c'est une décoration élégante qui mêle le bleu nuit et les tons plus doux qui a été pensée par les architectes d'intérieurs Mario Nicolaou et Sylvie Lemaître, tout en mettant en avant le côté fonctionnel. Les espaces sont refaits étage par étage, pour garder l'activité de l'hôtel constante. Les premières chambres relookées doivent être livrées en fin d'année.

Le lobby est pour l'heure scindé en deux. Il se dévoilera dans quelques semaines dans une atmosphère plus smart, avec marbre gris et mobilier design.

Un bar trendy

En parallèle, la restauration a vocation à faire son retour à plein-temps dans l'établissement. Le dernier restaurant de l'hôtel avait fermé en 2014 pour rouvrir ponctuellement.

« Nous voulons faire revivre le Columbus comme lieu de rencontre en Principauté. avec un bar que nous imaginons comme le plus trendy de Monaco, avec de la bonne musique et de bons cocktails dans une ambiance non conventionnelle », promet Bastien Anouil, prenant en exemple l'ambiance de bars branchés d'hôtels des chaînes Hoxton, The Edition ou Mama Shelter que l'on peut trouver dans les capitales. On pourra y déjeuner ou y dîner, et profiter de la terrasse de l'hôtel, avec vue sur la roseraie Princesse-Grace.

Résultat des courses au printemps pour le deuxième baptême de l'établissement qui conservera l'appellation Columbus. « Nous avons réfléchi à changer de nom, mais la marque est installée et toujours liée à l'aura de David Coulthard, l'ancien propriétaire, alors nous allons capitaliser sur Columbus ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.