“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'Hôpital soigne son goal-average

Mis à jour le 03/11/2017 à 05:16 Publié le 03/11/2017 à 05:15
L'équipe de l'Hôpital de Monaco a étrillé le groupe SMEG/SMA 8-2 lundi dernier.

L'équipe de l'Hôpital de Monaco a étrillé le groupe SMEG/SMA 8-2 lundi dernier. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'Hôpital soigne son goal-average

L'Hôpital de Monaco n'a pas fait de détail lundi soir au stade de Cap-d'Ail face au Groupe SMEG/SMA.

L'Hôpital de Monaco n'a pas fait de détail lundi soir au stade de Cap-d'Ail face au Groupe SMEG/SMA.

Dès la 9e minute, Boffa, sur un centre à ras de terre, ouvrait le compteur de son équipe. À peine une minute après, c'est Zeba qui envoyait le ballon au fond des filets. Un peu plus tard, les deux attaquants s'offraient un nouveau chassé-croisé, tandis que Cortese réduisait enfin la marque pour le Groupe SMEG/SMA en prenant le gardien à contre-pied. Mais l'Hôpital scorait à nouveau et la mi-temps survenait sur le score de 5 à 1.

Physionomie identique en deuxième période : Boffa et Zeba faisaient exploser leur compteur (malgré un pénalty raté par Zeba), épaulé par Demestre qui clôturait la marque en faveur de l'Hôpital. Côté SMEG/MA, le même Cortese remontait le moral de ses coéquipiers sur un coup franc dévié par le mur hospitalier. Score final de ce match : 8-2.

Le centre Rainier-III et la CMB côte à côte

Dans le secteur hospitalier, l'autre équipe du Challenge, le Centre Rainier-III, s'est montrée tout aussi peu charitable face à la Compagnie Monégasque de Banque. Par contre, la décision fut plus longue à se dessiner avec un début de rencontre assez lent et peu d'occasions de part et d'autre pour arriver à la mi-temps sur un score nul et vierge.

Les hospitaliers entament la deuxième période sur un rythme plus soutenu et concrétisent à la 48e minute par Saïf-Eddine Mehdioui à la suite d'un une-deux dans la surface. Leur domination se renforce lorsque Guerra aggrave le score dix minutes plus tard. La CMB procède alors à quelques contre-attaques mais celles-ci se révèlent sans danger car non concrétisées. C'est même sur un contre rondement mené que le Centre Rainier-III score à nouveau par Roudani. La CMB parvient enfin à réduire la marque à la 68e minute grâce à Palmero. Mais peu de temps après la remise en jeu, Janati enfonce le clou pour le Centre Rainier-III (4-1).

La Fonction Publique sans voix face à MI/GP

Une rencontre entre le premier du classement (de la poule A) et son dauphin revêt toujours une importance particulière. Or le résultat était pratiquement acquis à la mi-temps du match entre MI/GP et la Fonction Publique. En effet, après vingt minutes de jeu, MI/GP menait 2-0 grâce à deux buts consécutifs de Lima Miranda puis de Diringer. Et après une petite période de flottement, De Araujo Pinto crucifiait la Fonction Publique en marquant à un moment stratégique : juste avant la pause (3-0).

Malgré les efforts du capitaine des Fonctionnaires, Vitali, de Farina ou encore de Sultan, c'est à nouveau Diringer qui renforçait la victoire de MI/GP Monaco en portant le score à 4-0. MI/GP Monaco réalise donc une bonne opération en prenant les commandes du classement de la poule A devant son adversaire du soir la Fonction Publique, deuxième. Quant à l'Hôpital de Monaco, il se porte à la troisième place. Le Centre Rainier-III et la CMB se retrouvent 4e et 5e avec le même nombre de points, tandis que le groupe SMEG/SMA, 8e, ferme la marche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.