“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'hommage aux victimes de la déportation

Mis à jour le 28/04/2016 à 05:05 Publié le 28/04/2016 à 05:05
Jean Pinon : « Nous voulons transmettre la flamme de la mémoire. »

Jean Pinon : « Nous voulons transmettre la flamme de la mémoire. » G.B.-B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'hommage aux victimes de la déportation

C'est dans une ambiance solennelle et chargée d'émotion que la Maison de France a accueilli la cérémonie du Souvenir des victimes et des héros de la déportation, hier.

« Comment en est-on arrivé à ce déferlement d'horreur, d'inhumanité, de cynisme destructeur ? » a lancé la présidente de la Fédération des groupements français de Monaco, Danielle Merlino, avant d'appeler à la vigilance face au « regain de tensions » en Europe : « S'il est une chose que l'Histoire nous enseigne, c'est qu'elle se répète aveuglément. »

Jean Pinon, le président de l'association Devoir de mémoire, a rappelé l'importance que revêtent les témoignages des atrocités commises par le régime nazi : « Il est nécessaire d'expliquer et de faire comprendre. Mais cela doit se compléter par une réflexion », a-t-il précisé, appelant à rester vigilant face « à toutes formes de discrimination ». Il a ensuite rendu hommage à « ceux qui se sont servi des armes de l'esprit », poètes, hommes de lettres, dramaturges…

Une gerbe de fleurs a été déposée, suivie d'une minute de silence et des hymnes français et monégasque.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.