Rubriques




Se connecter à

L'histoire de Monte-Carlo racontée en images

La salle Garnier sera, demain soir, le théâtre d'une ciné-conférence qui présentera la création du quartier de Monte-Carlo au moyen d'archives, avec beaucoup de documents inédits

CEDRIC VERANY Publié le 21/06/2016 à 05:02, mis à jour le 21/06/2016 à 05:02
Comment ce rocher est devenu, en 150 ans, un des quartiers les plus luxueux au monde, gravitant notamment autour de son mythique casino ? Archives du Palais princier

Après deux portraits d'homme en images (le prince Albert Ier en 2014 et le prince Rainier III en 2015), l'édition 2016 de « Monaco en films » se focalisera cette année sur le portrait d'un quartier. Celui de Monte-Carlo. Ou comment un rocher où régnait la garrigue est devenu en 150 ans l'une des places les plus luxueuses au monde.

Pour cette ciné-conférence annoncée mercredi à 18 heures, le tandem du rendez-vous est le même : Thomas Fouilleron, directeur des Archives du Palais princier, et Vincent Vatrican, directeur des Archives audiovisuelles de Monaco, qui produit cette soirée. Qui marquera administrativement l'anniversaire des 150 ans du site, « car l'ordonnance souveraine dénommant le quartier a été signée le 1er juin 1866 », souligne Thomas Fouilleron.

Pour préparer cette conférence visuelle, qu'il ne voit pas comme un documentaire, le duo, qui en est à sa troisième collaboration, est allé fouiller dans les archives des sites qu'ils dirigent. Mais aussi dans celles de la médiathèque et de la SBM.

« Démarrer ce portrait en 1866 est un exercice qui n'est pas facile car, à cette époque, l'image animée n'existe pas et la photographie à peine. C'est donc à l'aide de cartes, d'estampes, de lithographies que nous entamerons la conférence pour évoquer l'origine du quartier », souligne Vincent Vatrican, qui promet aux spectateurs des surprises.

 

Décrypter le mythe

Suivront beaucoup de documents inédits : des images animées de 1900, des témoignages américains ou soviétiques qui présentent le quartier de Monte-Carlo. Mais aussi des archives publicitaires, des films promotionnels et des extraits d'émissions de télévision. Comme ces images anciennes du Grand échiquier ou des Jeux de 20 heures organisés sur les terrasses du Casino.

« Monte-Carlo, c'est un mythe, une légende. Et nous ne nous sommes refusé aucun support pour décrypter ce mythe et les personnages qui l'ont créé. Avec notamment des documents qui peuvent être satiriques ou caricaturaux mais qui donneront de la perspective à ce portrait », continue Thomas Fouilleron.

Enfin, la ciné-conférence sera aussi l'occasion d'un cocktail d'images de longs-métrages tournés à Monte-Carlo. Et les films sont nombreux à avoir pour décor la place du Casino.

 

Pour cette soirée, préparée par les équipes des Archives audiovisuelles, 80 % des documents présentés ont été numérisés en haute définition pour garantir une qualité de projection. Et l'écrin de la salle Garnier a été choisi à dessein, pour plonger d'emblée les spectateurs dans l'ambiance glamour de Monte-Carlo…

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.