“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'héritage des Ballets russes

Mis à jour le 26/12/2015 à 05:03 Publié le 26/12/2015 à 05:03
	(DR)

L'héritage des Ballets russes

Retrouvez chaque mois la chronique monégasque, proposée par le Comité national des traditions monégasques

Le village de Noël de la mairie sur le port Hercule a pris des accents russes. En effet, tout le long de l'année, la Principauté a fêté la Russie pour rendre hommage aux rapports historiques et culturels qui unissent les deux pays depuis près de 150 ans. Les Ballets russes, qui allaient faire de Monaco une des capitales mondiales de la danse, sont le fleuron de cette coopération culturelle.

En 1898, Sergeï Pavlovitch Diaghilev (qui se fera appeler Serge de Diaghilev à son arrivée en France) fonde la revue Le Monde de l'art avec pour principal dessein de faire la promotion de l'art russe à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct