“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'Engelin : 133 logements

Mis à jour le 19/12/2017 à 05:08 Publié le 19/12/2017 à 05:08
Antonio Caroli, président délégué du Groupe Caroli, ici sur un balcon d'un appartement de trois pièces.

L'Engelin : 133 logements

L'immeuble du boulevard du Jardin-Exotique abritera des familles monégasques en début d'année prochaine. Un projet imposant que dévoile ici le promoteur Antonio Caroli

Déjà prêt ! Le récolement de l'immeuble domanial L'Engelin s'est fait un mois avant la date initialement prévue. Réalisé le 12 décembre, il tourne la page d'un vaste chantier conduit par le Groupe Caroli, et qui aura duré trente-six mois. Une opération dont le timing est jugé par Antonio Caroli comme « un exploit ».

Aux côtés de son fils, Axel Caroli, administrateur et directeur général de l'entreprise, le président délégué explique la technique dite "top and down". «Elle a été utilisée afin de diminuer les délais de la construction. Ainsi, les travaux de gros œuvre du parking et ceux de la tour ont été réalisés simultanément. »

Au total, la construction aura demandé un million et demi d'heures de travail. « Il y a eu jusqu'à 300 ouvriers sur le chantier », explique Serge Espinosa, directeur des travaux.

Coût de la construction réalisée avec la direction des Travaux publics de Monaco (maître d'ouvrage) pour l'État : 84 millions d'euros hors taxes. Soit 100 millions TTC.

Une vue à couper le souffle

Prévue pour accueillir 133 familles, la bâtisse de l'architecte Frédéric Genin (maître d'œuvre) offre la perspective d'un nouveau logement. Et si les loyers seront pondérés en raison de leur vocation sociale réservée aux Monégasques, il faut bien avouer que les prestations des appartements que nous avons pu visiter sont plutôt… haut de gamme. Pour avoir une seule bonne raison d'en être convaincu, il suffit de regarder à travers les baies vitrées.

Côté mer, les appartements sont extrêmement lumineux, avec de grandes portes fenêtres et de larges balcons aux garde-corps en verre transparent offrant une vue à couper le souffle sur la côte, de Cap-d'Ail à Bordighera (pour les niveaux les plus élevés). Et à tous les étages, les yeux se portent naturellement vers le Rocher, avec une vue tout aussi époustouflante sur… le Palais princier.

Alors si, depuis la rue, le regard peut se heurter sur la façade imposante (1) de vingt étages, depuis les appartements, le regard se perd à l'infini.

Les appartements parfaitement équipés

Mises à part les cuisines qui ne sont pas équipées, les appartements offrent de vastes rangements. Et s'il n'y a pas de dressing, les chambres disposent d'un pan de mur entièrement garni de placards sur-mesure. Alors certes, les chambres d'enfants n'ont certainement pas des surfaces qui permettront de les transformer en salle de jeu, mais elles sont déjà partiellement aménagées.

Les appartements répondent également aux exigences des modes de vie actuelles. Les cuisines sont ouvertes sur les séjours ; à chaque chambre correspond une salle d'eau ou une salle de bains ; les câblages permettent le meilleur débit internet (avec bornes GSM) ; les stores et les volets roulants sont électriques ; l'air conditionné est installé partout ; la mise en œuvre d'un système de géothermie (25 puits à 150 m) aide à pondérer la consommation d'énergie pour la climatisation et le chauffage… Les 133 logements (dont 4 logements pour personnes à mobilité réduite et 6 logements adaptables) vont de deux à six pièces. Il y a exactement 41 T2, 55 T3, 27 T4, 9 T5 et 1 T6. Les plus belles surfaces sont certainement celles des cinq duplex.

En sous-sol, neuf niveaux ont été construits pour les emplacements des véhicules. Un parking public/privé en gestion par le service des Parkings publics de Monaco, avec 274 places dont 18 places réservées aux véhicules électriques et 16 pour les personnes à mobilité réduite.

Outre les habitations, qui commenceront à être occupées en début d'année prochaine, L'Engelin abritera également, sur quelque 900 m2 et trois niveaux, les Archives audiovisuelles de Monaco. La livraison de cette partie est prévue en août 2018.


La suite du direct