“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L'électrification n'est pas la solution idoine

Mis à jour le 22/10/2018 à 05:15 Publié le 22/10/2018 à 05:15
Depuis 2017, le port de Marseille met à disposition des navires de grandes potences électriques.
Monaco-matin, source d'infos de qualité

L'électrification n'est pas la solution idoine

Et si on branchait les navires de croisière à un réseau électrique, à quai, pour réduire leur impact carbone ?

Et si on branchait les navires de croisière à un réseau électrique, à quai, pour réduire leur impact carbone ?

À moyen terme, Armelle Roudaut-Lafon n'y croit pas. « Les navires de croisière ont besoin d'une très grande puissance (10 % de la consommation globale de Monaco) et très peu de navires disposent du branchement nécessaire et des installations compatibles avec le réseau électrique de la Principauté. Ça coûterait très cher et aurait, à ce jour, un impact très faible puisque ça ne toucherait que 10 % des navires. »

SMEG et SPEM ont en revanche lancé des travaux qui permettront, à horizon 2021, aux bateaux de petite et grande plaisance de se brancher directement à quai, « sans avoir recours à des groupes électrogènes ».

Côté SEPM, Daniel Réalini est clair : « L'électrification à quai n'est pas la solution idoine en Principauté. » La tendance serait à l'utilisation du fioul léger et du gaz naturel liquéfié (GNL) « très vertueux en matière de rejet d'oxyde de soufre et d'azote ».

20 navires au GNL seraient en commande d'ici à 2 026.

Enfin, l'hydrogène, transformé en électricité au moyen d'une pile à combustible, serait la solution d'avenir. Développé sur de petites structures, l'hydrogène reste toutefois difficile à maîtriser en terme de stockage (très inflammable).

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.