“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'élection de la députée Samantha Cazebonne annulée

Mis à jour le 06/02/2018 à 05:11 Publié le 06/02/2018 à 05:11
Samantha Cazebonne (LREM) a été élue en juin dernier avec 67 % des voix à Monaco.	
	(DR)

L'élection de la députée Samantha Cazebonne annulée

Les Français de Monaco n'ont plus de député depuis vendredi, à la suite du recours de Laurence Sailliet et une décision du Conseil constitutionnel rendue vendredi

Ses résultats dans les urnes avaient créé la surprise à Monaco en juin dernier lors des législatives. L'annulation de son élection en crée une autre !

Samantha Cazebonne vient de voir son élection annulée par le Conseil constitutionnel. Un coup dur, tombé vendredi, pour la députée (LREM) de la 5e circonscription des Français de l'étranger (englobant Monaco) qui explique, dans une lettre publiée sur les réseaux sociaux, son « profond sentiment d'injustice » : « Je prends acte de cette décision sévère qui n'atteint toutefois ni ma détermination ni ma volonté de me mettre au service de mes concitoyens de la péninsule ibérique et de Monaco. » Contactée par téléphone, l'ex-députée précise : « Je peux comprendre qu'on ne soit pas d'accord avec toutes les décisions de la majorité mais, néanmoins, c'est la majorité dont je fais partie qui fera passer les messages pour défendre les intérêts des citoyens de la circonscription. Neuf députés des Français de l'étranger travaillaient main dans la main. C'était une vraie force d'influence. Si quelqu'un prend la place, il ne fera avancer aucun dossier car il n'aura pas la force parlementaire. Il vendra des intentions. Ce n'est pas une propagande de campagne. C'est factuel. »

67 % au second tour

Le Conseil constitutionnel a notamment estimé que, « compte tenu du faible écart de voix entre les candidats arrivés deuxième et troisième au 1er tour », le scrutin devait être annulé (lire ci-contre).

Laurence Sailliet, candidate LR arrivée en 3e position au 1er tour, aujourd'hui porte-parole LR, avait déposé un recours contre Samantha Cazebonne. Aujourd'hui, elle est portée par les résultats des dernières législatives partielles et la victoire LR à Belfort et dans le Val d'Oise. « Ce week-end, on a tout gagné ! Je me réjouis de la décision du Conseil constitutionnel qui est juste compte tenu des graves dysfonctionnements de l'élection. Me concernant, je n'ai pas encore pris ma décision pour les législatives partielles car ce poste réclame impérativement un temps plein. Avec Samantha Cazebonne, les Français ont eu droit un "député internet" qui agit par la propagande sur les réseaux sociaux. Être député des Français de la 5e circonscription, c'est un engagement total. »

En Principauté, traditionnellement de droite, Samantha Cazebonne avait remporté 476 voix des suffrages exprimés, soit 67 % au second tour des législatives. Au premier tour, elle totalisait 42,90 % des voix, devant Laurence Sailliet qui obtenait 34,5 %. À noter toutefois que la mobilisation avait été faible en juin dernier avec seulement 15 % de votants.


La suite du direct