“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'Église prête à faire entendre sa voix dans la sphère politique

Mis à jour le 28/04/2018 à 05:08 Publié le 28/04/2018 à 05:08

L'Église prête à faire entendre sa voix dans la sphère politique

Le diocèse de Monaco a invité deux brillants intellectuels venus débattre du rôle des chrétiens dans la vie publique. Une discussion sur la laïcité mais aussi sur la morale

En 1952, 92 % des Français se disaient catholiques et 88 % des enfants étaient baptisés avant leurs trois mois. »

Aujourd'hui, les chiffres tombent respectivement à 50 et 30 %. «À partir de 1969, une fracture se produit et il y a une perte de substance. » Pour Philippe Portier, agrégé de Sciences politique, professeur à Sciences-Po Paris, il y a incontestablement un modèle qui se défait entre l'Église et la société. C'est en tout cas les positions qu'il partage avec Alexandre Thebault, fondateur du parcours de formation L'Étincelle sur « l'agir du chrétien en politique ».

Tous deux étaient les invités du diocèse de Monaco qui vient d'organiser une soirée de discussions, animée par le journaliste Louis de Courcy, à l'Auditorium Rainier-III, sur le thème « Politique : quelle place pour les chrétiens ? »

Un rendez-vous auquel ont notamment participé Monseigneur Bernard Barsi, le président du Conseil national Stéphane...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct