“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'école élémentaire des Copains clôture l'année en musique, chants et danses

Mis à jour le 04/07/2018 à 05:23 Publié le 04/07/2018 à 05:23
« Singing in the rain », une interprétation revisitée.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'école élémentaire des Copains clôture l'année en musique, chants et danses

Les élèves des classes d'Orchestre à l'école ont ouvert le spectacle de fin d'année de l'école élémentaire des Copains, qui s'est déroulé récemment sur la Place de la Libération .

Les élèves des classes d'Orchestre à l'école ont ouvert le spectacle de fin d'année de l'école élémentaire des Copains, qui s'est déroulé récemment sur la Place de la Libération .

De très belles performances sous la direction de l'intervenant en musique, Jacques Martin, d'abord par les élèves de la classe A puis ceux de la classe B, et pour finir par l'ensemble des élèves.

Le répertoire était varié, allant de « La Baleine bleue » à « Emmène moi », en passant par « A la claire fontaine ».

S'ensuivit un spectacle de danse sur la chanson de « Singing in the rain », joliment chorégraphiée avec les parapluies bien sûr.

Et pour clôturer, place au concert de chants par tous les élèves, accompagnés par Jacques Martin au piano. Tous les artistes furent très applaudis.

SONY ITH

Tous les élèves se sont retrouvés sur scène pour un beau final, un concert de chants.
Tous les élèves se sont retrouvés sur scène pour un beau final, un concert de chants. S.I.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.