“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L’association Share inaugure une salle de soins au Mali

Mis à jour le 15/02/2020 à 11:01 Publié le 15/02/2020 à 11:01
Située au sein du centre hospitalier Mère Enfant à Bamako, cette salle permet d’opérer du cœur de  jeunes patients.	(DR)

L’association Share inaugure une salle de soins au Mali

À l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux cardiopathies congénitales, l’association Share inaugure la salle Mali-Monaco-Share (MAMOS) au sein du centre hospitalier Mère Enfant à Bamako au Mali.

À l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux cardiopathies congénitales, l’association Share inaugure la salle Mali-Monaco-Share (MAMOS) au sein du centre hospitalier Mère Enfant à Bamako au Mali. Cette nouvelle salle sera gérée par le docteur Abdul Wahhab Terra, formé grâce à Share au Centre cardio-thoracique de Monaco.

Les premières procédures diagnostiques et interventionnelles se sont déroulées avec succès dans cette nouvelle unité qui complète les équipements de l’hôpital et offre un atout pour l’offre de soins dans le pays.

Équipée comme en Europe

La salle MAMOS n’a rien à envier à une salle en Europe : avec son propre bâtiment, elle est équipée avec du matériel neuf, une salle de préparation et surveillance post-procédure, une salle de contrôle, un bureau pour le chef de service, une salle de stockage du matériel, une salle de bains, le tout permettant une prise en charge optimale, dans les plus hauts standards de qualité.

Cette salle, dont le budget de construction et d’équipement dépasse les 1 500 000 euros, a pu être construite grâce au soutien de la première heure du souverain et de la direction de la Coopération Internationale. Plusieurs fondations monégasques et européennes ont également permis à ce beau projet de voir le jour.

Une mission de plus significative pour l’association Share qui a pour but la formation et l’éducation d’équipes médicales, paramédicales et administratives complètes dans des pays de tout le continent africain, sélectionnés avec l’objectif d’y développer des unités locales et autonomes cardiovasculaires.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.