“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L’association Monaco 5G tient une réunion publique

Mis à jour le 03/02/2020 à 11:28 Publié le 03/02/2020 à 11:28
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’association Monaco 5G tient une réunion publique

Demain soir à la salle des associations, Casa di Soci, l’association qui regroupe essentiellement des septiques de la 5G, appelle les personnes inquiètes à venir s’informer de la situation

Avec le développement de la 5G, une inquiétude croît au sein d’une partie de la population. Il faut dire qu’internet regorge d’informations, pas toujours vraies, sur cette nouvelle technologie de communication.

Alors, quelques individus ont créé un groupe sur le réseau social Facebook, où ils ont partagé leurs inquiétudes. Ils ont bien vite été rejoints par d’autres, et sont aujourd’hui plus de 430.

« Nous avons créé une association en octobre » explique la Monégasque Héléna Krajewicz, présidente, qui avait fondé le groupe Facebook avec son mari Rob Rowland.

À ce jour, ils ont réuni une vingtaine d’adhérents. Un résultat honorable en quelques semaines dans un pays où « les gens ont du mal à se mobiliser ».

Partager, échanger, informer

Demain, l’association tient sa première réunion publique. « Notre objectif c’est d’informer et de combattre certains préjugés. Les gens pensent par exemple qu’il y a déjà les ondes millimétriques, alors que ce n’est pas le cas car la réglementation les interdit jusqu’en 2021. Il nous reste donc un an pour empêcher leur déploiement à Monaco. »

Les ondes millimétriques, qui sont au cœur de bien des inquiétudes, correspondent à une catégorie d’ondes qui ne sont pour l’instant pas exploitées par la téléphonie, et qui donc ne sont pas aussi encombrées que les réseaux 3G et 4G.

Les ondes millimétriques, et surtout la prolifération des ondes en général les inquiètent : « On nous prépare une société bourrée d’objets connectés, dans une smart city, qui fonctionnera tout en 5G. Ce qui nous préoccupe, ce sont les conséquences sur la santé. Il n’y a aucune étude scientifique consistante sur les effets des ondes millimétriques. »

S’ils reconnaissent bien volontiers qu’ils n’ont pas réponse à tout, l’association Monaco 5G veut rassembler et diffuser toutes les informations disponibles sur la 5G et ses conséquences sur la santé et la société.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.