“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'ASCT Boules fête les rois et ses champions

Mis à jour le 02/02/2018 à 05:16 Publié le 02/02/2018 à 05:16
Les membres de l'ASCT Boules, avec le maire, Jean-Jacques Raffaele, à l'heure du partage de la galette des rois et du verre de l'amitié.

Les membres de l'ASCT Boules, avec le maire, Jean-Jacques Raffaele, à l'heure du partage de la galette des rois et du verre de l'amitié. M.-E.C.

L'ASCT Boules fête les rois et ses champions

Les membres de l'ASCT Boules sont venus nombreux au Clos de l'Amendola, samedi, assister à la réunion annuelle et fêter les rois.

Les membres de l'ASCT Boules sont venus nombreux au Clos de l'Amendola, samedi, assister à la réunion annuelle et fêter les rois. D'après le bilan 2017 présenté par le président André Barral, « le clos a connu une activité très importante autant sur le plan sportif que festif ». Il a aussi vu l'arrivée de 12 nouveaux licenciés dont quatre féminines.

L'ASCT Boules compte désormais 85 membres dont 8 femmes et 6 jeunes licenciés. Dylan Giorgi, le plus jeune d'entre eux, cumule les titres de vice-champion départemental doublette, demi-finaliste départemental tête-à-tête et finaliste du Grand prix de Saint-Laurent-du-Var. Il est également arrivé en quart de final au national de Saint-Andriol. Parmi les autres membres, on retiendra que Paoloni et Olivier ont porté haut les couleurs de La Turbie sur les terrains départementaux.

Sport et convivialité

Comme devait le rappeler le maire, Jean-Jacques Raffaele, le sport et la convivialité vont de pair à La Turbie. Au bilan des festivités s'affichent le challenge Henri Tavella, richement doté en lots grâce à la générosité des commerçants ; le concours fédéral (60 doublettes avec, cerise sur le gâteau, deux équipes de La Turbie en finale) ; le traditionnel repas de Noël ; les soirées à thème (couscous, sanglier) ; les concours nocturnes avec grillades. Et point d'orgue estival, la soupe au pistou de Pierre Arado qui a attiré cette année plus de 100 personnes.

« Merci aux membres du bureau qui se dévouent pour vous offrir ces moments festifs. Et merci à tous pour votre fidélité. Si vous venez si nombreux c'est sans doute le signe qu'il fait bon vivre au club bouliste de La Turbie. »

Une conclusion du président à laquelle le maire a pleinement adhéré, félicitant l'équipe pour la vitalité du club et confirmant le maintien des subventions malgré les rigueurs budgétaires. « Bravo pour ce que vous avez réussi à faire de ce lieu. Il fait partie intégrante du plateau sportif de la Tête de Chien, qui a bien évolué depuis des années. Et qui, a promis le maire, va continuer à évoluer encore dans les années à venir. »


La suite du direct