“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L’AS Golf SBM veut marquer les esprits à la maison

Mis à jour le 31/05/2019 à 10:31 Publié le 31/05/2019 à 10:30
Les joueurs de l’AS Golf SBM lors du championnat de 2018 à Zell am See, en Autriche.

Les joueurs de l’AS Golf SBM lors du championnat de 2018 à Zell am See, en Autriche. AS golf SBM

L’AS Golf SBM veut marquer les esprits à la maison

Dès lundi, Monaco va accueillir la nouvelle édition du championnat d’Europe de golf des casinos. Chaque année depuis plus de 30 ans cet événement se déroule dans un pays différent

Membres ou personnels de casinos, joueurs, croupiers, directeurs et même hôteliers, le championnat d’Europe de golf des casinos fait se rencontrer chaque année toutes les personnes évoluant, de près ou de loin, dans l’univers des Jeux.

Quant à Monaco, si la SBM envoie une petite délégation à chaque édition depuis la création du championnat, cette année revêt un intérêt particulier en tant que pays hôte d’une centaine de joueurs venant du monde entier.

Une sorte de défi pour l’association AS Golf SBM, qui s’occupe de l’organisation, puisque la dernière fois que le championnat a eu lieu dans la Principauté c’était en 2000.

Depuis le temps qu’ils attendaient l’événement, en parallèle de leurs participations consécutives à la compétition, les membres de l’association monégasque ont donc « mis les petits plats dans les grands ».

12 joueurs attendus

Marc Daniel, le président de l’AS Golf SBM, voit en cette édition 2019 un moyen de renvoyer une bonne image de Monaco, de ses casinos et de l’association en elle-même. Pour cela, le comité d’organisation semble avoir tout prévu : galas, cocktails, restaurants, visites et accès privés pour les quelques 120 joueurs attendus ; cela notamment grâce aux sponsors et aux partenariats qu’ils ont pu mettre en place.

Un accueil qu’ils veulent de qualité aussi bien sur les parcours de golf qu’à l’extérieur, pour que chacun des joueurs se souvienne de cette édition.

Des nouveautés pour cette année

Mais c’est aussi un « changement de concept » qui est attendu pour pouvoir faire rêver un peu plus leurs « alter ego européens ».

Si depuis ses débuts le championnat se déroule initialement sur 3 jours et dans un unique pays, Sébastien Gazza, le vice-président du comité d’organisation, explique que cette fois-ci le championnat se déroulera sur 4 jours et dans 3 pays. Monte-Carlo à Monaco, San Remo en Italie, et Opio et Grande Bastide en France. « On essaie vraiment de mettre l’accent sur l’accueil, prétentieusement on sait que ce sera le meilleur en 30 ans ». Pour Sébastien Gazza, cet événement mêle plaisir et intérêt, car si le championnat se veut convivial, voire amical, il ne laisse pas de côté l’importance du business et de l’image que chacun des pays renvoie.

Entre relations amicale et professionnelle, les joueurs et joueuses sont donc attendus sur les parcours de Monte-Carlo et ses alentours, après une édition de 2018 qui s’est déroulée à Zell am See en Autriche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct