“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'art urbain à l'honneur les 15 et 16 juillet sur le port

Mis à jour le 01/07/2017 à 05:26 Publié le 01/07/2017 à 05:26
Les organisateurs Alberto Colman et Willem Speerstra.	(DR)

L'art urbain à l'honneur les 15 et 16 juillet sur le port

C'est un nouveau rendez-vous - encore un - qui s'inscrit cette année dans le calendrier estival de la Principauté.

C'est un nouveau rendez-vous - encore un - qui s'inscrit cette année dans le calendrier estival de la Principauté. Les 15 et 16 juillet sont annoncées des performances artistiques en live sur le port Hercule. Nom de code : UPAW, pour Urban Painting Around the world.

Deux jours pour mettre à l'honneur l'art urbain avec huit artistes en vogue dans ce domaine, venant de toute l'Europe : Alex Kuznetsov (Russie). Etnik (Italie), Jazi (Suisse), John Crash Matos (USA), Mist (France), Sozyone (Espagne), Stohead (Allemagne). Et aussi, le régional de l'étape, Mr Oneteas.

Sur la protection des océans

Chaque artiste aura un mur de 6x2 mètres en trois panneaux pour créer un triptyque ou trois œuvres. Les œuvres seront ensuite visibles du public, sur le quai Albert-Ier. Condition imposée : travailler sur une thématique particulière. C'est celle de la protection des océans qui a été retenue pour inspirer les artistes.

La vente aux enchères des œuvres devrait d'ailleurs permettre de lever des fonds en direction de la fondation Prince Albert II de Monaco.

Le projet, organisé par WSM Events et Wizart Agency avec la collaboration artistique de Willem Speerstra a vocation à se pérenniser et à se développer dans plusieurs villes.

Parmi les artistes invités, le travail intéressant de l'Italien Etnik Coppia sera à découvrir, parmi une petite dizaine de graffeurs venus de toute l'Europe.
	(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct