“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'arrière-petite-fille du Dr Onimus à Cap-d'Ail

Mis à jour le 16/12/2015 à 05:06 Publié le 16/12/2015 à 05:06
« J'aime ton mari », « Sophie a les boules » ou « Lettres à un monsieur » sont quelques-uns des livres que Sophie Bourgeois-Harel a pu signer lors de son passage à Cap-d'Ail et à Monaco.

« J'aime ton mari », « Sophie a les boules » ou « Lettres à un monsieur » sont quelques-uns des livres que Sophie Bourgeois-Harel a pu signer lors de son passage à Cap-d'Ail et à Monaco. O.-V.M.

L'arrière-petite-fille du Dr Onimus à Cap-d'Ail

Il n'y a qu'à Cap-d'Ail qu'on peut la qualifier de « fille de », ou plutôt « arrière-petite-fille de ».

Il n'y a qu'à Cap-d'Ail qu'on peut la qualifier de « fille de », ou plutôt « arrière-petite-fille de ». Sophie Bourgeois-Harel est la fille de la petite-fille du Docteur Onimus qui, aux temps épiques de la fondation de Cap-d'Ail, avait créé au-dessus de l'église Notre-Dame du Cap Fleuri l'hôtel Sanitas, un établissement sanitaire qui deviendra par la suite la maison de retraite du Cap Fleuri.

Née à Monaco, Sophie Bourgeois a ses...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct