“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'archéologie, un jeu d'enfant ?

Mis à jour le 24/10/2017 à 05:29 Publié le 24/10/2017 à 05:28
Après le spectacle, les enfants se sont précipités pour découvrir les secrets du bac à fouilles.

Après le spectacle, les enfants se sont précipités pour découvrir les secrets du bac à fouilles. M.-E.C.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'archéologie, un jeu d'enfant ?

On a relancé des fouilles au pied du trophée d'Auguste à La Turbie !

On a relancé des fouilles au pied du trophée d'Auguste à La Turbie ! C'était samedi après-midi, le temps d'un spectacle proposé dans le cadre de « Monument jeu d'enfant », opération nationale organisée par le Centre des monuments nationaux.

À 15 heures, d'un bac à sable renommé « bac à fouilles » sortaient des cris, puis des pelletées de sable et enfin des pieds, puis deux paires de jambes… La cinquantaine de spectateurs - jeunes enfants venus en famille, le maire et son épouse - étaient déjà conquis, entre rires et curiosité.

Les membres appartenaient à deux jeunes femmes qui finirent par s'extraire du trou pour se présenter : archéologue en chef et son apprenti.

Les secrets du bac à fouilles

En trente minutes, avec peu de mots, mais des situations et mimes explicites et pleins d'humour, elles ont raconté l'art de l'archéologie, depuis la découverte d'une antiquité, la création et l'organisation d'un chantier de fouilles, le soin à apporter pour dégager et documenter chaque pièce avant de l'extraire, les recherches à réaliser sur son histoire. Pour finir par la mise en valeur des objets archéologiques dans un musée.

Un spectacle visiblement très apprécié des enfants, et certains revenaient le voir après y avoir assisté la veille : la Cie Qui-Bout s'était déjà produite vendredi après-midi pour plusieurs classes de l'école de La Turbie.

Samedi après-midi, à la fin du spectacle, tous se sont précipités autour du bac à fouilles, pour en découvrir les secrets et notamment comprendre comment l'archéologue en chef avait pu effectuer une plongée et ressortir une amphore tout en expulsant de l'eau de son tuba…

La Cie Qui-Bout relance les fouilles au pied du trophée d'Auguste !
L'archéologie sous-marine existe aussi, on en retire des amphores plus ou moins complètes.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.