“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L'année princière de

Mis à jour le 26/12/2016 à 05:08 Publié le 26/12/2016 à 05:08
Une présence récompensée par un tour en carrousel.

Une présence récompensée par un tour en carrousel. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'année princière de

Les jumeaux, qui ont célébré récemment leur deuxième anniversaire, ont réalisé plusieurs apparitions publiques remarquées ces dernières semaines clôturant une année riche

Ils comptent parmi les enfants les plus connus et les plus photographiés de la planète. Le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, qui viennent de fêter leurs deux ans ont, en ces fêtes de Noël 2016, multiplié les apparitions publiques au terme d'une année où ils avaient été plutôt discrets.

En filigrane de ces rendez-vous avec les traditions monégasques se dessinent aussi les devoirs, dont ont hérité les jeunes membres de la famille princière.

Au cours de ces apparitions publiques, quelques bribes de leurs personnalités se dégagent. Comme les facéties de la princesse Gabriella toujours amusante sur les clichés.

Bien que tout jeune, le prince héréditaire Jacques, lui, semble se formaliser à l'héritage qui l'attend.

À l'image de son air sérieux pour la visite de la frégate de la Marine française pour la Fête nationale. Un premier acte officiel dans la vie du petit prince, amené un jour à conduire l'avenir du pays.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.