“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L’année accueillie en musique par les Amis du Festival

Mis à jour le 13/01/2020 à 10:33 Publié le 13/01/2020 à 10:32
À l’occasion de ce concert, l’ensemble « ArcoMusica » a redonné de sa superbe au salon de musique du plus monumental palace de Menton.

À l’occasion de ce concert, l’ensemble « ArcoMusica » a redonné de sa superbe au salon de musique du plus monumental palace de Menton. N.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’année accueillie en musique par les Amis du Festival

C’est en musique et avec émotion que les Amis du Festival de Musique de Menton (AFMM) ont fêté, samedi, l’arrivée de 2020.

C’est en musique et avec émotion que les Amis du Festival de Musique de Menton (AFMM) ont fêté, samedi, l’arrivée de 2020.

L’émotion des retrouvailles bien sûr avec de nombreux bons vœux échangés entre mélomanes pour cette nouvelle année, mais aussi celle du souvenir, avec une pensée émue et une dédicace toute particulière à la mémoire de Rose-Marie Ribéri.

Pour lui rendre hommage, les membres de l’association, créée en 1992, avaient invité, samedi après-midi, les musiciens de l’ensemble - bien connu des Mentonnais - « ArcoMusica » dans l’enceinte prestigieuse du « Riviera Palace ».

Quoi de plus naturel que d’avoir choisi le salon de musique du plus majestueux palace de la cité des citrons pour faire honneur à la musique classique et à la nouvelle année, et honorer la mémoire de celle qui a participé à la création et au développement de cette association durant de nombreuses années. Au programme de cette rencontre, qui a régalé près d’une centaine de mélomanes : Vivaldi, Mozart, Prokofiev, Chostakovitch, ainsi que J. Strauss et ses valses viennoises que cette dernière aimait tant. Un beau moment de partage simple et sophistiqué à la fois qui, sans aucun doute, a donné du baume au cœur et de l’espoir à toute l’assemblée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.