“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'année 2018 sera riche en réalisations

Mis à jour le 20/01/2018 à 05:16 Publié le 20/01/2018 à 05:16
Entouré de plusieurs élus, le maire a listé hier matin devant la presse, les engagements de la mairie pour l'année qui s'ouvre.

Entouré de plusieurs élus, le maire a listé hier matin devant la presse, les engagements de la mairie pour l'année qui s'ouvre. Michael Alési

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

L'année 2018 sera riche en réalisations

En présentant ses vœux à la presse, le maire Georges Marsan est revenu sur les grands chantiers de la mairie. Le premier : l'organisation des élections nationales, en février prochain

Il l'a promis : « l'année 2018 sera riche en réalisations ». Georges Marsan, entouré de plusieurs conseillers communaux, a présenté hier ses vœux à la presse. L'occasion pour le maire de fixer son cap pour l'année qui démarre. Premier engagement, l'équipe municipale sera sur le pont, début février, pour les préparatifs de l'élection nationale et la mise en place du bureau de vote pour la journée du 11 février, ou seront mobilisés une bonne centaine d'employés.

Côté travaux, le chantier se poursuit jusqu'en mai dans le hall de la mairie. « Un autre chantier », précise Georges Marsan, « c'est celui du développement de la e-administration et il sera possible, prochainement, d'effectuer des demandes d'actes en ligne. Preuve que notre mairie est toujours très réactive, se modernise et reste à l'écoute ».

À l'écoute d'ailleurs de ses followers sur Facebook. La consultation publique, lancée sur le réseau social, pour choisir le nom de la future salle de sports a porté ses fruits avec une centaine de propositions. Le nom est déterminé - mais pas encore dévoilé - et l'établissement voisin du stade nautique sera livré au printemps.

« Nous nous battrons pour être entendus »

Autre projet dévoilé : un salon du livre thématique, autour de la gastronomie en novembre.

Enfin, en cette période de formulation de vœux, le maire est revenu sur les deux « colères » du conseil communal en 2017.

Concernant le manque d'information du gouvernement pour savoir le montant de la dotation forfaitaire qu'il verse annuellement à la mairie, Georges Marsan espère « être entendu ».

Autre inquiétude ? l'avenir du Jardin exotique d'où devrait partir le futur téléphérique. « Nous avons interpellé deux fois le gouvernement car nous sommes inquiets sur le devenir de ce site patrimonial et nous nous battrons pour être entendus et respectés ». Un appel qui ne semble pas être resté lettre morte, car le maire a confirmé hier que le gouvernement devrait, d'ici la fin du mois, présenter le projet au conseil communal.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.