“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'ambassadrice de France à Monaco en visite dans la Roya

Mis à jour le 27/02/2018 à 05:10 Publié le 27/02/2018 à 05:10
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'ambassadrice de France à Monaco en visite dans la Roya

La brigue

Il y a quelques jours, l'ambassadrice de France à Monaco, Marine de Carné de Trécesson de Coëtlogon, était en visite dans la Vallée de la Roya une première depuis sa prise de fonction.

Une journée imaginée par Laurence Forestier, conseillère régionale de Paca et rendue possible grâce au soutien des maires de la vallée de la Roya et du président de la Carf.

« Il me semblait important de mettre en place un tel rendez-vous afin de présenter à l'ambassadrice les atouts de notre belle vallée mais aussi son énorme potentiel », explique Laurence Forestier.

Première étape dans la matinée à Breil-sur-Roya, le maire André Ipert n'a pas manqué de faire un point sur la problématique des transports et plus précisément concernant la voie ferrée Cunéo-Vintimille, il est revenu sur l'historique de cette ligne ferroviaire franco-italienne et de la convention intergouvernementale signée en 1970 et a évoqué la nécessité de revoir cette convention en partenariat avec l'Italie pour une gestion plus cohérente.

La sauvegarde et le développement des trains permettraient à des personnes travaillant à Monaco d'habiter dans la Vallée de la Roya.

Présenter le charme de la vallée

Le circuit de visite de l'ambassadrice s'est poursuivi à La Brigue avec la découverte de Notre-Dame-des-Fontaines, accueillie par le 1er adjoint, Jean-Marie Schiavolini représentant le maire Daniel Alberti. Une brève présentation du lieu et de la symbolique présente dans les fresques du célèbre Canavesio lui a permis de se rendre compte de la richesse historique de ce lieu encore méconnue du plus grand nombre.

La pause déjeuner s'est déroulée au hameau de Castérino à l'Auberge Sainte-Marie Madeleine, l'ambassadrice a été accueillie par Jean-Pierre Vassalo, maire de Tende.

Ce dernier a pu présenter les nombreuses activités organisées au hameau et dont en hiver celle assurée par les chiens de traîneaux du musher Sherpa Merveilles et a également évoqué les projets en cours d'étude dans le cadre des Espaces Valléens comme le réaménagement des pistes, l'installation d'un tapis pour l'initiation au ski alpin, et la création d'un centre d'entraînement permanent de biathlon qui pourrait se révéler très intéressant pour Monaco.

Reprise du circuit de visite au musée des Merveilles à Tende où le directeur et son équipe l'attendait et lui ont réservé le meilleur accueil. L'ambassadrice s'est dite surprise par la qualité de l'établissement.

Suite et fin de cette journée à Saorge ou l'attendait, le maire Brigitte Bresc et l'équipe du monastère. Cette dernière n'a pas manqué de souligner les atouts charme du village, son histoire, son patrimoine bien sûr mais aussi son tourisme vert et la présence d'un Ehpad et des services de santé. Le point de vue du monastère n'a pas manqué d'éblouir l'ambassadrice qui a d'ores et déjà annoncé revenir en visite en prenant le temps.

L'ambassadrice a suggéré la mise en place de partenariat entre les services touristiques de la Carf et celui de Monaco pour une meilleure communication sur les sites à visiter sur ce territoire. Un bilan de journée très positif pour L'ambassadrice et l'ensemble des représentants de la Carf et de la Roya présents.

La Vallée de la Roya est une belle au dormant qui ne demande qu'à être réveillée...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.