“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'administration monégasque se lance un défi solidaire

Mis à jour le 04/06/2016 à 05:04 Publié le 04/06/2016 à 05:04
Exemple d'un projet à soutenir, celui de Fatimatou au Bénin, qui développe une activité de fabrication de savons artisanaux.

Exemple d'un projet à soutenir, celui de Fatimatou au Bénin, qui développe une activité de fabrication de savons artisanaux. Sébastien Darrasse/Réalis/DCI

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'administration monégasque se lance un défi solidaire

Jusqu'au 30 juin, les fonctionnaires peuvent voter, via leur adresse e-mail, pour soutenir des projets de financement participatifs au profit d'habitants de pays en développement

C'est un projet d'un nouveau genre qui va mobiliser, tout le mois de juin, l'administration monégasque. Un défi solidaire en faveur des micro-entrepreneurs partout dans le monde, pour soutenir de petites initiatives à fort impact.

Techniquement, les quelque 2 000 fonctionnaires qui disposent d'une adresse e-mail «@gouv.mc » sont invités à se connecter sur une plateforme internet dédiée pour découvrir une soixantaine de projets de micro-entreprenariat à soutenir. Aider un paysan en Afrique, un artisan en Amérique du Sud… Des petites histoires pour des projets incarnés par ceux qui les portent.

La direction de la Coopération internationale a ciblé ces projets principalement en Afrique, Amérique du Sud et Indonésie, trouvés via son partenaire Babyloan, premier site européen de prêts solidaires. Leur philosophie ? Permettre aux personnes à très faibles revenus de pouvoir accéder à un microcrédit (de 400 à 800 euros) pour monter ou développer une petite entreprise.

100 000 euros à disposition

« L'objectif du défi solidaire de l'administration monégasque est de fédérer et de sensibiliser, les services de l'administration, aux activités d'aide au développement, soutenues par le gouvernement princier », précise-t-on.

Et de faire découvrir l'aide à une micro-entreprise où des sommes, pas énormes, sont prêtées à des particuliers qui n'ont pas accès aux services bancaires traditionnels !

Un budget global de 100 000 euros a été mis à disposition par le gouvernement pour ce défi solidaire. « C'est une dynamique vertueuse. Nous allons commencer par engager 25 000 euros. Puis l'an prochain, nous récupérerons les sommes prêtées et réinvestirons de nouvelles », commente Anne Poyard-Vatrican, adjoint au directeur de la Coopération internationale.

Techniquement, les fonctionnaires pourront voter trois fois. Les projets les plus plébiscités seront ensuite financés. « Beaucoup sont très sensibles à ces histoires de vie et à cette idée de prêter de l'argent pour soutenir une idée », commente David Beauseigneur, chef de division à l'administration des Domaines, et référent dans son service du projet solidaire. « Il y a un engouement, et plusieurs collègues réfléchissent aussi à s'engager à titre personnel. Ça donne des idées. » Les votes sont ouverts pour les fonctionnaires jusqu'au 30 juin.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.