“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L’abri voyageurs du futur débarque à Monaco

Mis à jour le 05/03/2019 à 10:18 Publié le 05/03/2019 à 10:18
Ce nouvel équipement propose également des hotspots pour se connecter à internet.
Monaco-Matin, source d'infos de qualité

L’abri voyageurs du futur débarque à Monaco

Depuis hier, en attendant le bus à l’arrêt Place d’Armes, on peut recharger son téléphone, surfer en wifi, consulter des informations et regarder des reportages. Un dispositif appelé à s’étendre

Qu’est-ce que c’est tous ces gens sous l’abribus ? » se demandait hier matin une vieille dame, à l’arrêt de bus « Place d’Arme ».

En effet, l’impressionnante délégation d’officiels qui s’étaient déplacés avait de quoi interloquer. Mais c’est qu’hier, on inaugurait bien plus qu’un nouvel élément de mobilier urbain. Si Serge Telle, Ministre d’État, Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, Georges Marsan, maire de Monaco actuellement en campagne, Frédéric Genta, délégué interministériel chargé de la transition numérique, s’étaient donné rendez-vous place d’Arme, c’est pour entrer dans l’ère numérique.

La révolution est en marche

Car l’abri voyageur de la société Clear Channel (le mot “Abribus” étant une marque déposée par la société JCDecaux), est « l’incarnation de la smart city », d’après Serge Telle. « C’est l’incarnation du numérique et de tout ce qu’il apporte à la population. ».

Il faut dire qu’avec des écrans tactiles, un port USB pour l’alimentation des smartphones, une borne d’information et des panneaux publicitaires digitaux, c’est tout le XXIe siècle qui a débarqué au pied du Rocher. « C’est le début de la révolution sur le long chemin du progrès », a conclu le Ministre d’État.

En plus de tous ces modules multimédias et connectés, l’abri intègre des capteurs environnementaux qui analysent la qualité de l’air et bientôt la qualité de l’environnement sonore. « Nous sommes véritablement dans une démarche d’amélioration de la qualité de vie », explique Marie-Pierre Gramaglia.

Cerise sur le gâteau, ce nouvel équipement propose également des hotspots pour se connecter à internet, grâce à un partenariat avec Monaco Telecom, dont le directeur général, Martin Peronnet, a expliqué : « Les abonnés Monaco Telecom auront un accès gratuit et illimité. Les non-abonnés disposeront de deux heures d’accès gratuit par jour. » Une connexion qui s’effectuera dans les mêmes conditions que l’accès à wifi Monaco.

À noter que ces abris intègrent aussi des caméras, non activées pour l’instant, qui pourront à l’avenir être utilisées par des applications de type photomaton, par exemple.

Enfin, une fois que la Compagnie d’Autobus de Monaco aura achevé « son projet d’évolution billétique », selon les termes du gouvernement, une fonctionnalité de paiement sans contact pourrait permettre d’acheter des billets.

Sur un total de 57 abri voyageurs, 33 seront équipés de ces nouvelles technologies. Ils seront déployés progressivement d’ici au mois de juillet.

Au milieu des publicités diffusées sur les écrans intégrés à ces abris voyageurs du futur, les passants pourront regarder des mini-reportages signés Brut. Ce jeune média, créé en 2016, est « le seul pure player digital français », d’après Roger Coste, cofondateur. C’est également l’un des rares médias à afficher une croissance rocambolesque : sur le seul mois de mars, ils comptent totaliser un milliard de vues dans le monde. Les reportages, habituellement diffusés sur les réseaux sociaux, sont en accès gratuit. Depuis quelque temps, Brut est sorti de la case internet pour s’évader sur les écrans de télé grâce à France Télévision, et dans la rue par le biais d’un partenariat avec Clear Channel. C’est dans ce cadre-là que leurs contenus, dont certains spécifiquement réalisés pour Monaco, seront diffusés sur les abris : « Les thèmes doivent être d’intérêt général, dans un format de pédagogie active. Il s’agit de communication positive, sincère et authentique, réalisée par des journalistes. Ce qui intéresse notre public cible, c’est le partage et l’avenir de la planète. »

L’air de rien, c’est une petite révolution qui a été inaugurée hier, place d’Armes.
L’air de rien, c’est une petite révolution qui a été inaugurée hier, place d’Armes. Jean-François Ottonello
Entre les publicités, les passants pourront regarder des reportages courts, positifs et pédagogiques du média Brut, dont certains spécifiques à Monaco.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.