“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Kasper Akhøj prolonge à la villa Sauber

Mis à jour le 28/10/2017 à 05:04 Publié le 28/10/2017 à 05:04
L'artiste danois présente son travail photographique autour de la villa d'Eileen Gray à Roquebrune-Cap-Martin.

L'artiste danois présente son travail photographique autour de la villa d'Eileen Gray à Roquebrune-Cap-Martin. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Kasper Akhøj prolonge à la villa Sauber

À la villa Sauber, l'artiste danois Kasper Akhøj joue les prolongations.

À la villa Sauber, l'artiste danois Kasper Akhøj joue les prolongations. Depuis plusieurs mois, il présente, sur les murs du NMNM, son projet autour de la villa E-1027 conçue par l'architecte Eileen Gray à Roquebrune-Cap-Martin.

Un projet démarré en 2008, alors que la villa est en piteux état. « J'ai découvert un portfolio de 59 clichés d'Eileen Gray pris dans cette villa, et en entendant parler de sa restauration à venir, j'ai voulu reprendre des photos au même endroit. »

Une exposition augmentée depuis quelques jours avec des photos réalisées cet été dans la villa, désormais entièrement restaurée et ouverte au public.

Galerie d'avant/après

Cette galerie d'avant/après fait écho à la recherche gravée dans le travail du photographe, d'une réflexion plus générale sur l'effet du temps sur les créations artistiques. Un process qu'il étudie « notamment pour des maisons que des architectes ont dessinées pour eux-mêmes », confie-t-il.

Avant de s'attaquer à la villa E-1027, Kasper Akhøj a mené un travail similaire sur la Schindler House à Hollywood, signée par Rudolf Schindler.

En parallèle, l'artiste présente une nouvelle pièce dans la « video room » de la villa Sauber. Un film, produit dans le cadre de l'exposition et tourné en 16 mm dans les ateliers du centre de recherche et de restauration des musées de France à Paris. Les images, pendant trois minutes, montrent les étapes de la restauration d'une huile sur toile du XVIe siècle, attribuée à Titien. Une réflexion, à nouveau, sur les marques du temps laissées sur une œuvre d'art.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.