Rubriques




Se connecter à

Julien Ros tentera de briller aux Olympiades des métiers

Élève en bac pro « Métiers de l'électricité » au lycée Curie, il participera à la finale nationale organisée à Caen, fin novembre. Il mesurera son savoir-faire afin d'être sélectionné aux championnats du monde

Stéphanie wiélé Publié le 12/11/2018 à 05:02, mis à jour le 12/11/2018 à 05:03
Jean-François Ottonello

La tension monte pour le lycéen mentonnais Julien Ros. Seul objectif : faire des étincelles lors de la finale nationale des Olympiades des métiers. L'épreuve sera organisée à Caen du 27 novembre au 2 décembre prochain.

En tout, 54 jeunes Azuréens ont été sélectionnés pour constituer l'équipe régionale « sud » Provence-Alpes-Côte d'Azur de la 45e édition. De boulanger à coiffeur en passant par l'art floral ou la jardinerie… une cinquantaine de métiers seront représentés par les lycéens venus de Marseille, Nice ou Avignon.

Élève en bac pro « Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés » (Melec) - au sein du lycée professionnel Pierre-et-Marie-Curie de Menton - Julien Ros va concourir dans la catégorie « contrôle industriel » et défendra sa place contre neuf candidats venus de tout l'Hexagone.

 

« L'occasion de valoriser les filières professionnelles »

Julien portera fièrement les couleurs de la région et… de Menton. Pour peut-être exploser les compteurs. « C'est très rare pour notre établissement qu'un élève arrive à un tel niveau de la compétition. Pour nous, c'est une fierté et l'occasion de valoriser les filières professionnelles, lesquelles sont trop souvent dévalorisées et souffrent d'un déficit d'image », commente Christophe Moreau, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques.

Depuis plusieurs années, l'établissement organise le « Curie Team Pro ». Dans le cadre de ce projet, plusieurs élèves - de la seconde à la terminale - sont sélectionnés pour participer aux concours des Olympiades des métiers, mais aussi au concours du Meilleur Apprenti de France. Cette année, ils sont quinze à relever le défi dont Julien Ros. « Car participer à des compétitions aide à l'embauche », ajoute Christophe Moreau.

Plusieurs mois d'entraînement

 

Très doué dans son domaine, le lycéen de la filière « Melec » a remporté l'épreuve régionale des Olympiades des métiers qui s'est déroulée en mai dernier. Depuis des mois maintenant, le jeune Mentonnais s'entraîne pour l'épreuve nationale qui va lui donner du fil à retordre… Le jour J, il devra recréer un système de pompe à vins. Deux jours de réflexion et une épreuve de plus de 20 heures. « Il faudra installer et câbler des composants, programmer un automate industriel, concevoir un schéma de commande avec des éléments donnés et rechercher des défauts dans un système existant… », détaille Ludovic Michel, professeur de la filière « Melec » au lycée Curie. Afin de s'entraîner, l'établissement a mis une salle à la disposition de son challenger. Avec tout le matériel nécessaire.

Chaque jour, entouré de câbles, de capteurs et de tournevis, Julien Ros tente de concevoir et d'assembler sa pompe à vin cobaye. Un travail méticuleux et minutieux mené durant les heures de cours ou sur son temps libre. « Pour moi, c'est un plaisir. J'ai toujours aimé assembler des pièces et comprendre comment une machine fonctionne », explique le lycéen. Pour éviter la « surchauffe », Julien a suivi - comme tous les candidats aux Olympiades - une formation « physique et mentale » pour gérer son stress. « Lors de la compétition, il y aura du public et du passage sans arrêt. Il faudra donc être très concentré… », précise le challenger.

Les épreuves à Caen désigneront les champions de France. Les deux premiers candidats de chaque métier participeront ensuite aux concours internationaux en Russie et en Autriche (1). Pour cela, les heureux élus suivront cinq semaines d'entraînement technique, physique et mental…

Du coup, impossible de disjoncter en cours de route !

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.