“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Juan-Diego Flores s'apprête à faire ses Contes

Mis à jour le 20/01/2018 à 05:24 Publié le 20/01/2018 à 05:24
« Je trouve moi-même les solutions à mes problèmes vocaux. »

« Je trouve moi-même les solutions à mes problèmes vocaux. » Alain Hanel/Opéra de Monte-Carlo

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Juan-Diego Flores s'apprête à faire ses Contes

Le célèbre ténor péruvien chantera pour la première fois les Contes d'Hoffmann à l'Opéra de Monte-Carlo, ce lundi. Les médias européens sont en émoi

Il est l'un des ténors vedettes de notre époque. Une voix rayonnante, un physique de jeune premier, un œil à faire damner Carmen, un charme, un charisme. Enfin, tout pour faire rêver les mélomanes et craquer les spectatrices ! Oubliées les silhouettes bedonnantes des ténors de jadis ! Les Florez, aujourd'hui, s'offrent des tailles de mannequin.

Car c'est bien de Juan-Diego Florez qu'il s'agit.

Ce que va faire ce ténor péruvien lundi à l'Opéra de Monte-Carlo met en émoi le monde de l'opéra. Les radios, les journaux spécialisés, les télés européennes sont sur le coup. Et que va-t-il donc faire, Juan-Diego Flores ? Changer de répertoire.

Les spécialistes sont aux aguets, les fans en tremblent déjà. Lui qui, jusqu'alors, était catalogué comme ténor rossinien, mozartien, bel cantiste, va s'attaquer au grand opéra français, en l'occurrence les Contes d'Hoffmann d'Offenbach - lequel Offenbach était allemand mais composait quand même français !

Juan-Diego Flores va incarner pour la première fois le rôle d'Hoffmann - ce personnage qui, dans l'opéra, évoque ses amours complexes avec une… poupée, une cantatrice et une courtisane.

Florez s'apprête à faire ses « Contes », le monde de l'opéra retient son souffle.

Cela se fera dans la mise en scène du directeur de l'opéra de Monte-Carlo en personne, Jean-Louis Grinda. Cette mise en scène, Jean-Louis Grinda l'a déjà réalisée il y a huit ans et - bel honneur pour lui - a été amené par la suite à la produire à Hong-Kong.

Juan-Diego Florez a répondu à nos questions.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.