Rubriques




Se connecter à

Journée portes ouvertes au Fairmont Monte-Carlo

Comme tous les ans depuis sa création en 1975, le resort canadien a organisé hier une journée portes ouvertes dédiée au recrutement de ses saisonniers

blanche vathonne Publié le 04/03/2017 à 05:08, mis à jour le 04/03/2017 à 05:09
Un à un, les candidats défilent devant les chefs de service pour un court entretien.
Un à un, les candidats défilent devant les chefs de service pour un court entretien. Sébastien Botella

Une ambiance étrange règne dans le hall de l'hôtel Fairmont ce vendredi matin. Une file de plusieurs dizaines de mètres attise la curiosité des occupants de l'hôtel. Ils sont une bonne centaine à s'être présentés ce matin à l'occasion de la journée portes ouvertes organisée par le palace. « Et c'est comme ça depuis 9 heures ! », confie l'un des concierges.

Une queue impressionnante qui rappelle le prestige de cet hôtel ouvert il y a près de quarante ans en Principauté. « Nous recherchons des personnes susceptibles de correspondre à l'image du Fairmont. Il s'agit vraiment de connaître le service, la philosophie de l'hôtel », précise Claudia Batthyany, la directrice de la communication.

Un hôtel ouvert à tous les profils

Bien au-delà du simple CV, le palace s'attache davantage à la personnalité des candidats. « Nous avons un système de recrutement assez particulier, un peu à l'américaine. »

 

Comme pour la plupart des journées portes ouvertes, les postulants doivent remplir une fiche de renseignements et préciser le service qui les intéresse le plus. Ils sont ensuite reçus par les différents chefs de département : restauration, accueil ou encore services de gouvernance. « Après ce court entretien, les candidats sont invités à remplir ce que l'on appelle ici le "talent mètre" (littéralement "le mètre de talent"), qui permet au personnel, par le biais de questions subtiles, de bien cerner leur personnalité et voir s'ils correspondent à la philosophie de l'hôtel. »

Et c'est bien en cela que le Fairmont souhaite se différencier des autres hôtels. Plus de 40 % des employés ont au moins douze ans de maison, une véritable fierté pour Claudia Batthyany : « Ici, c'est une grande famille. Beaucoup de gens commencent comme simples stagiaires et finissent chefs de service. »

Cette vision du métier se vérifie parmi les candidats. Soihiri a 20 ans. Originaire de Nice, il a entendu parler de cette journée portes ouvertes par son frère qui travaille déjà au Fairmont : « Déposer des CV, ça ne marche pas trop. Je suis donc venu tenter ma chance. »

Avec cette journée de recrutement, le Fairmont compte ajouter une centaine d'employés aux 500 déjà présents en basse saison.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.