“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Journée des droits de l’Enfant : les écoles se préparent

Mis à jour le 26/10/2019 à 10:25 Publié le 26/10/2019 à 10:25

Journée des droits de l’Enfant : les écoles se préparent

À l’occasion de la célébration des trente ans de la Convention internationale des droits de l’Enfant, la communauté éducative de la Principauté s’est largement investie en vue de la préparation de la journée du mercredi 20 novembre.

À l’occasion de la célébration des trente ans de la Convention internationale des droits de l’Enfant, la communauté éducative de la Principauté s’est largement investie en vue de la préparation de la journée du mercredi 20 novembre. Une vente de badges intitulée « Je participe à la Journée des droits de l’Enfant » vient de débuter dans les établissements d’enseignements publics et privés sous contrat de la Principauté. Les bénéfices de cette action seront entièrement reversés aux organisations humanitaires partenaires de la Direction de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Trois temps forts

La campagne d’information et de sensibilisation

En collaboration avec les présidents des associations humanitaires monégasques, entre le 1er et le 8 novembre prochain.

La journée de célébration du 20 novembre

À cette occasion, le parvis du Grimaldi Forum sera le cœur battant des festivités, de 11 h 30 à 19 h 30. De nombreuses animations, plus particulièrement dédiées aux jeunes de 3 à 13 ans, seront proposées au public (stands pédagogiques, ateliers de sensibilisation, activités festives sur structures gonflables, etc..)

Le concert caritatif de Mickaël Gregorio

Mercredi 20 novembre à 19 h 30, salle des Princes du Grimaldi Forum.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.