“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Joël Robuchon lance un bar à chocolat à Monaco

Mis à jour le 15/11/2016 à 09:39 Publié le 15/11/2016 à 09:37
Dans les cuisines de son restaurant à l’hôtel Métropole le 10 novembre, Joël Robuchon a testé les «grands crus» de cacao que lui ont présenté les chefs Patrick Mesiano et Christophe Cussac.

Dans les cuisines de son restaurant à l’hôtel Métropole le 10 novembre, Joël Robuchon a testé les «grands crus» de cacao que lui ont présenté les chefs Patrick Mesiano et Christophe Cussac. Photo Michael Alesi

Joël Robuchon lance un bar à chocolat à Monaco

Joël Robuchon lance ce mardi, pour la première fois de sa carrière, un bar à chocolat à l’hôtel Métropole de Monaco où il espère que ses clients prendront du plaisir à l’heure du thé

Il l’annonce comme un médecin fait une ordonnance: «Pour moi, c’est quatre carrés de chocolat 100 % cacao par jour, c’est très bon pour le cœur.»

Joël Robuchon est un gourmand. Mais pour le chef le plus étoilé au monde, la cuisine rime désormais avec le bien-être et la santé. Et toujours le plaisir.

Démonstration faite la semaine dernière pour l’hôtel Métropole, son fief monégasque depuis presque quinze ans, pour lequel il a déjà créé trois restaurants. Joël Robuchon lance, à partir d’aujourd’hui, un bar à chocolat dans le lobby du palace. Rendez-vous cosy à l’heure du thé où les serveurs roulent un chariot sous les yeux des clients, qui contient le chocolat sous toutes ses formes : à boire, en crème, en pâtisseries, en mousse, en thé, en confiserie, en macarons à base de grands crus de cacao venus d’Amérique du Sud ou d’Afrique.

Des douceurs imaginées par le chef des lieux, Christophe Cussac, et le chef pâtissier de l’établissement, Patrick Mesiano.
En bon gourmand, Joël Robuchon conseille la religieuse au chocolat, «la meilleure que j’ai goûté au monde». Morceaux choisis.

Quelle a été l’impulsion de ce bar à chocolat...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct