“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Jodie Foster, une icône pour Pink Ribbon

Mis à jour le 04/10/2019 à 10:13 Publié le 04/10/2019 à 10:13
Autour du Prince hier soir, l’équipe du film et celle de Pink Ribbon ont uni leurs forces.
Monaco-matin, source d'infos de qualité

Jodie Foster, une icône pour Pink Ribbon

L’actrice américaine a presenté hier soir au théâtre Princesse-Grace un documentaire qu’elle a co-produit sur la première femme cinéaste de l’histoire. Un exemple en matière de femme forte

Icône du cinéma mondial, elle a traversé quatre décennies dans la peau de femmes fortes du grand écran, qui lui ont valu des Oscars par deux fois.

Jodie Foster est une star. Et à voir le nombre d’aficionados qui tous voulaient hier un selfie avec Jodie, sa cote de popularité n’a pas baissé.

Une bonne raison (de plus) pour l’association Pink Ribbon d’inviter la comédienne à prendre part, hier soir, à un événement singulier pour lancer le mois d’Octobre Rose, dédié à la prévention contre le cancer du sein.

Neuf ans que l’association œuvre dans ce domaine en Principauté. Mais hier soir, il n’était pas question de maladie, mais d’honorer des femmes fortes. Et dans le sillage de Jodie Foster, l’ombre d’une autre grande dame du cinéma. Son nom, Alice Guy-Blaché n’évoque plus grand-chose en 2019. Pourtant, cette Française est la première femme réalisatrice dans l’histoire du cinéma, avec son film La fée aux choux, tourné en 1896.

La vie de cette pionnière de l’industrie du cinéma, également scénariste et productrice de plusieurs centaines de films et oubliée de l’histoire est au cœur du documentaire Be Natural.

Un film signé par Pamela B. Green, projeté hier soir en présence de la réalisatrice et de Jodie Foster, qui est la voix-off de cette histoire sur grand écran, présentée dans de nombreux festivals de cinéma depuis un an.

Un film qui a touché aussi le prince Albert II, présent pour remettre à Jodie Foster, un Pink Ribbon Award, marquant son aura en général et son engagement en particulier face au cancer du sein « dont j’ai été touchée », glisse-t-elle. L’occasion aussi pour la comédienne de se confier, quelques minutes, dans un français exquis, qu’elle maîtrise à merveille.

Le prince Albert II a salué hier soir l’engagement de Jodie Foster, en lui remettant un award au nom de l’association Pink Ribbon.
Le prince Albert II a salué hier soir l’engagement de Jodie Foster, en lui remettant un award au nom de l’association Pink Ribbon. Jean-François Ottonello

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.