“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Jessica Alba “bad girl” d’un casting XXL en juin Un rendez-vous résolument populaire

Mis à jour le 06/05/2019 à 10:31 Publié le 06/05/2019 à 10:31
Alba-Union, les nouvelles “bad girls” du petit écran.

Jessica Alba “bad girl” d’un casting XXL en juin Un rendez-vous résolument populaire

Du 14 au 18 juin, la nouvelle série de l’actrice américaine sera projetée en avant-première Salle des Princes. D’autres stars du petit écran sont attendues aux côtés de Michael Douglas

Après Shemar Moore (Esprits Criminels, S.W.A.T.) et son sourire ravageur l’an dernier, les flashs crépiteront pour la sublime Jessica Alba (Dark Angel, Sin City, Les 4 Fantastiques) sur le tapis rouge du prochain Festival de Télévision de Monte-Carlo, du 14 au 18 juin au Grimaldi Forum.

L’actrice américaine, mère de trois enfants et fondatrice d’une société de produits cosmétiques bios, sera à l’affiche de L.A.’s Finest (Sony Pictures) présentée en avant-première française à Monaco.

Un casting “girl power” pour une série TV qui n’est autre qu’un spin-off du cultissime Bad Boys de Michael Bay, interprété par Will Smith et Martin Lawrence. Le trait d’union ? Gabrielle Union, alias Sydney Burnett, sœur du personnage de Martin Lawrence et agent de la DEA dans le film Bad Boys II, aujourd’hui tête d’affiche de L.A.’s Finest comme détective de la police de Los Angeles. Brigade rejointe par Jessica Alba, alias Nancy McKenna. Un binôme tourmenté voué à faire équipe comme leurs prédécesseurs sur grand écran.

Des plates-formes de diffusion conquises

Pour l’heure, seul un trailer plein d’autodérision circule avec succès sur le web. Et si la première diffusion outre-Atlantique est prévue le 13 mai, le bouche-à-oreille de certaines critiques laisse présager de bonnes soirées aux téléspectateurs.

Dans ce trailer, Jessica Alba et Gabrielle Union jouent de leur côté sexy avant de stopper une caricaturale bataille de polochons pour dégainer pistolets et high-kick. Suit une bande-annonce de la trempe de Bad Boys, mêlant action et punchlines humoristiques.

« Nous avons eu la chance d’être contacté par plusieurs studios et nous avons retenu Sony. L.A.’s Finest a tout pour faire un carton sur la scène internationale », s’est réjoui Laurent Puons, vice-président délégué du FTV2019, jeudi soir dans les salons du Blue Gin, au Monte-Carlo Bay.

Dédié aux tendances et à l’évolution du petit écran, le Festival TV de Monte-Carlo, autoproclamé « festival le plus important et incontournable en Europe », frappe à nouveau un gros coup avec L.A.’s Finest, un an après avoir accueilli l’avant-première mondiale de Jack Ryan, super production d’Amazon Prime.

« Le Festival est une plateforme de rencontres entre VIP, presse et public, et de découverte », a insisté le directeur exécutif du FTV 2019, Loris Menoni, rappelant ainsi qu’une série comme Sherlock était née d’une rencontre entre professionnels dans les coulisses du Grimaldi Forum.

Les quatre jours de festival s’annoncent encore intenses côté public. Des fans qui seront à la fête dès le samedi 14 juin, gratuitement, avec une séance de dédicaces programmée avec l’équipe d’Un Si Grand Soleil (France 2).

À l’aube de la 12e saison diffusée sur M6, le présentateur de Pékin Express, Stéphane Rotenberg, le vainqueur de la saison 8 et « d’autres surprises », dévoileront les secrets du tournage au public.

Le dimanche 15, c’est Plus Belle La Vie, lancée il y a 15 ans à Monaco, qui soufflera ses bougies autour d’une séance de selfies. Selfies qui réuniront aussi les fans de la bande à Ingrid Chauvin et Clément Rémiens (Demain nous Appartient, TF1).

Le dimanche après-midi sera encore plus improbable, puisque Bob L’Éponge et son ami Patrick l’étoile de mer fêteront, eux, leurs 20 ans ! En partenariat avec la Fondation Princesse-Grace USA, le premier épisode et un inédit seront diffusés avant un goûter pour les (grands) enfants.

Le lundi 16 sera placé sous le signe des soaps. Amour Gloire et Beauté évidemment. Et le come-back de la référence du genre, qui a bercé des millions de siestes, Les Feux de l’Amour.

La fin de journée sera aux antipodes avec la projection en avant-première mondiale du documentaire Apollo : Missions to the Moon, célébrant le 50e anniversaire du programme spatial de la Nasa. Un paquet d’anniversaires à fêter donc, mais les visiteurs pourront aussi se détendre sur la Fan zone ombragée installée depuis deux ans sur le parvis du Grimaldi Forum.

Le soir venu, les événements se succéderont autour du lagon du Monte-Carlo Bay ou Salle des Étoiles, pour le bouquet final, avec un concert de Gloria Gaynor.

Le Temps est Assassin. Le roman de Michel Bussi fera l’objet d’une adaptation cet été sur TF1. Le pitch ? Seule survivante d’un accident, l’héroïne se rend sur place des années après. Les accidents se multiplient étrangement et elle reçoit une lettre de son père prétendument mort… À l’affiche, Mathilde Seigner et l’ex-James Bond Girl Caterina Murino. Toutes deux joueront le jeu des questions réponses avec le public du Festival mi-juin.

Les organisateurs ont dévoilé un programme tourné vers l’échange avec le public.
Pedro Alonso (La Casa de Papel) est de retour.
Caterina Murino à l’affiche du téléfilm de l’été de TF1.
Rory Kennedy.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct