“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Jeanne Added se réinvente sur scène

Mis à jour le 23/07/2019 à 10:02 Publié le 23/07/2019 à 10:02

Jeanne Added se réinvente sur scène

La chanteuse française se produira pour la première fois en Principauté, au Grimaldi Forum le 12 octobre, dans une configuration particulière, où elle sera seule sur scène

Partout où elle passe, Jeanne Added est décrit comme une bête de scène. Prise d’un instinct animal sur les planches. Elle le chante d’ailleurs, dans son tube Mutate : « Can you feel the vibration waving through me ? » (Pouvez-vous sentir la vibration qui monte en moi ?, N.D.L.R.). Et le confirme, au bout du fil, entre deux concerts d’une voix douce : « La scène est un droit où je me sens bien, où j’ai accès à des parties de moi-même vers lesquelles je ne vais pas le reste du temps ».

Le public monégasque, pourra découvrir cette autre partie d’elle, le 12 octobre au Grimaldi Forum.

À 38 ans, la Rémoise qui chante en anglais a remporté en février dernier la Victoire de la Musique de l’artiste féminine de l’année. Et dans la foulée, celle de l’album rock de l’année pour son opus Radiate.

Avait-elle senti le succès en écrivant et composant le disque ? « Je ne peux pas le dire. Le seul baromètre dans tout ce que je fais, c’est que ça me plaise à moi. Je n’ai pas la recette pour savoir ce qui va plaire au public. S’il y avait une recette d’ailleurs, ça se saurait ».

« Il y a de l’espace pour chacun »

Cette double victoire a sans conteste élargi le spectre de son public. Et le nombre de dates de concerts tout l’été jusqu’à son rendez-vous monégasque en octobre l’atteste.

« Je rencontre des gens qui ne seraient pas forcément allés vers ma musique avec cette exposition médiatique » assure-t-elle. Elle-même a fait ce pas de côté, vers un autre univers ces dernières années. De sa formation lyrique à un début de carrière dans le jazz, la musicienne s’est épanouie dans ces sonorités rock, pop et electro qui font le sel de son album Radiate.

Un style qui l’inclut dans la famille de la nouvelle scène pop française, comme une cousine de Christine and the Queens ou de Clara Luciani. Et elle accepte le lien. « Ce qui me rend heureuse, c’est de voir des artistes qui proposent des choses qui leur correspondent. Je crois qu’il y a de l’espace à partager pour chacun ».

Le 12 octobre à Monaco, l’espace à partager sera grand pour Jeanne Added, puisqu’elle sera seule sur la scène de la salle Prince Pierre.

Sa façon à elle de réinventer son set et de réinventer ses chansons. « C’est une manière de terminer la tournée différemment. L’idée que je sois seule sur scène, ça change un peu » sourit-elle sans trop en dire. « Nous n’avons pas encore créé ce spectacle, je suis en pleine écriture avec un scénographe, mais j’ai une envie, c’est que le public soit placé de part et d’autre de la scène ».

Avec peut-être des nouveautés musicales ? En pleine tournée, « même si ce n’est pas toujours facile de prendre du temps », Jeanne Added confirme qu’elle a déjà lancé le processus pour écrire et composer de nouveaux titres.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.