“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Jean-Paul Commin, une vie animée

Mis à jour le 27/01/2018 à 05:23 Publié le 27/01/2018 à 05:23
Jean-Paul Commin, co-auteur du livre Kirikou et après, 20 ans de cinéma d'animation en France.

Jean-Paul Commin, une vie animée

À l'occasion de la sortie de « Kirikou, et après… 20 ans de cinéma d'animation en France », co-écrit avec Valérie Ganne et Didier Brunner, lumière sur un résident monégasque acteur de l'audiovisuel

Derrière l'emblématique Kirikou, se cache un homme de l'ombre. Jean-Paul Commin est de ceux qu'on ne voit pas mais sans qui ce projet n'aurait peut-être pas existé. Pour la sortie de l'ouvrage Kirikou et après (disponible depuis novembre 2017), nous avons tenté de retracer sa longue carrière, riche d'anecdotes.

Cette longue carrière, rythmée par sa passion pour la culture, ébut comme journaliste à Paris, en 1971.

Résident monégasque depuis plus de 30 ans, il entretenait déjà une relation avec la Principauté dès la fin des années soixante-dix. Patron de maison de disques à l'époque, il produisait le groupe Dire Straits, d'où sa décision d'organiser un concert dans l'ancien stade Louis-II en 1985. Il se souvient. « J'ai eu le plaisir de rencontrer Monseigneur Rainier-III quand on a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct