“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Jean-Louis Grinda : Je refuse d’être caricaturé

Mis à jour le 15/03/2019 à 10:11 Publié le 15/03/2019 à 10:11
Jean-Louis Grinda.

Jean-Louis Grinda. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Jean-Louis Grinda : Je refuse d’être caricaturé

Après l’annonce de construire 1 831 appartements domaniaux d’ici à 2033 pour enrayer la pénurie, l’élu Union monégasque a une tout autre analyse de la crise actuelle du logement

Il persiste et signe ! Jean-Louis Grinda, unique élu Union monégasque qui siège dans l’hémicycle du Conseil national, ne veut pas croire que faire tourner la bétonneuse dans tous les quartiers ces quinze prochaines années soit le seul moyen d’enrayer la pénurie de logements pour les Monégasques. Pour lui, deux approches s’imposent : non seulement il affirme qu’une part non négligeable des domaniaux actuels sont inoccupés par leurs locataires, mais il entend également qu’une solution soit trouvée sans délai pour les foyers en réel besoin.

Explications.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.