“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Jean Epstein : comprendre les besoins de l'enfant

Mis à jour le 09/11/2018 à 05:05 Publié le 09/11/2018 à 05:05
Jean Epstein vient régulièrement à la rencontre des assistantes maternelles, comme ici à Draguignan.	(DR)

Jean Epstein : comprendre les besoins de l'enfant

Dans le cadre de la Semaine de la Petite enfance, le psychosociologue a animé une conférence sur l'éducation des petits, face à des familles et des professionnels

Barbe de père Noël, téléphone à clapet, voix un peu éraillée en raison d'une précédente conférence sous une clim déréglée, humour corrosif : Jean Epstein a un style bien à lui. Mais dans le milieu de la petite enfance, le psychosociologue fait figure de référence. Aussi était-il l'invité de la conférence interprofessionnelle organisée mercredi au Palais de l'Europe de Menton, dans le cadre de la Semaine de la Petite enfance. Pour parler… petite enfance. Et nécessité de comprendre les différences de chaque bambin pour offrir à chacun toutes les clés nécessaires à son développement. Que retenir des conseils prodigués ? Résumé.

Le triangle de la confiance

Le bien-être d'un petit tient en partie au « triangle de la confiance » formé par l'enfant, les parents, et les professionnels. « Il faut qu'il y ait de la confiance à chacun des sommets, et entre eux. La personne importante, c'est l'enfant, mais au fond, il est secondaire. C'est presque plus l'adulte qui compte : quand il y a un projet commun, il n'y a pas de raison que ça se passe mal pour l'enfant. »

Fondamentale maternelle

Pour Jean Epstein, l'école a bien évidemment un rôle...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct