“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Je passe bientôt mon examen

Mis à jour le 15/01/2016 à 05:11 Publié le 15/01/2016 à 05:11
Florian Addad Cartel, 17 ans, est élève en dernière année à l'école des JSP.
Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Je passe bientôt mon examen

Pour Florian, l'aventure des JSP a commencé en septembre 2011.

Pour Florian, l'aventure des JSP a commencé en septembre 2011. Il se souvient encore du jour précis où il est entré dans cet univers. Depuis tout petit, il savait déjà ce qu'il voulait être. Florian a un rêve : devenir un jour sapeur-pompier professionnel.

C'est son père, l'adjudant Addad-Manfrini, sapeur-pompier de Saint-Jean-Cap-Ferrat, qui lui a parlé de la formation, alors qu'il n'avait que 7 ans. II a alors tout de suite voulu intégrer l'école des JSP. Il a toutefois dû attendre d'avoir 11 ans pour être admis dans le groupe.

Le jeune homme est issu d'une famille où il y a énormément de sapeurs-pompiers. Son oncle officie à Paris en tant que colonel et son parrain est sapeur-pompier à Menton. Autant dire que le jeune homme était prédestiné à suivre cette voie. Il ne s'imaginait pas une seconde exercer un autre métier que celui de sapeur-pompier, même s'il était tenté de s'engager dans l'armée, plus précisément dans l'infanterie.

Prochaine étape pour Florian : obtenir au mois d'avril son brevet . Il lui faudra alors maîtriser les épreuves théoriques et sportives mais aussi les différentes manœuvres. En attendant, il continuera son cursus scolaire en première option « gestion et administration » au Lycée Saint-Joseph de Roquebrune-Cap-Martin. Une chose est sûre : au vu de sa passion et de sa motivation, on peut gager qu'il réussisse cette épreuve.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.