Rubriques




Se connecter à

Jardins d'Apolline : Serge Telle en visite de chantier

Le ministre d'État a effectué hier matin, un tour dans les bâtiments en cours de réfection. Émettant l'hypothèse que les premiers résidents pourraient réemménager à la mi 2019

CEDRIC VERANY Publié le 31/07/2018 à 05:08, mis à jour le 31/07/2018 à 05:09
Les blocs B et D en cours de réfection.
Les blocs B et D en cours de réfection.

Démarré en février dernier, le chantier de réfection de la résidence des Jardins d'Apolline a reçu, hier matin, une visite d'une partie du gouvernement. En tête, le ministre d'état, venu pour s'assurer du bon engagement du chantier qui vise à remettre à neuf les 25 000 mètres carrés d'appartements et créer des logements supplémentaires dans la surélévation de deux des quatre bâtiments. Au terme de la visite, Serge Telle a exprimé ses réflexions quant au déroulement et au suivi du chantier.

Le ministre d'État a effectué, hier matin, une visite en compagnie des conseillers de gouvernement Marie-Pierre Gramaglia et Jean Castellini et d'Albert Croési, délégué à ce dossier.
Le ministre d'État a effectué, hier matin, une visite en compagnie des conseillers de gouvernement Marie-Pierre Gramaglia et Jean Castellini et d'Albert Croési, délégué à ce dossier. Michael Alési/Dir'Com'.
Sur le toit du bâtiment, les engins permettent de bâtir l'extension à venir.
Sur le toit du bâtiment, les engins permettent de bâtir l'extension à venir.
À gauche, une salle de bains déjà entièrement refaite dans un appartement.

À droite, les ouvriers à l'œuvre sur les terrasses des logements, qui doivent elles aussi, être renouvelées.
À gauche, une salle de bains déjà entièrement refaite dans un appartement. À droite, les ouvriers à l'œuvre sur les terrasses des logements, qui doivent elles aussi, être renouvelées.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.