Rubriques




Se connecter à

J.-L. Romero : On doit avoir le choix de sa fin de vie

L'élu parisien, président de l'association pour le droit de mourir dans la dignité, a rencontré hier les adhérents de Monaco pour évoquer la question de la fin de vie chez les malades

PROPOS RECUEILLIS PAR CEDRIC VERANY Publié le 11/12/2016 à 05:05, mis à jour le 11/12/2016 à 05:05
Jean-Luc Romero, hier à la rencontre des adhérents de son association.
Jean-Luc Romero, hier à la rencontre des adhérents de son association. Cyril Dodergny

Il choisit les combats qu'il porte depuis presque trente ans de vie publique. Activiste, maire adjoint du XIIe arrondissement de Paris et conseiller régional d'Ile-de-France, Jean-Luc Romero était, hier en Principauté, porte-voix de l'association pour le droit de mourir dans la dignité. Un mouvement qu'il préside et qui réunit 2 000 adhérents en France, dont une soixantaine à Monaco. À l'aune des échéances électorales en France, il entend placer cette question au cœur des débats de la société.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.