“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

J-C Maillot a présenté La mégère apprivoisée pour la 1re fois à New York

Mis à jour le 05/08/2017 à 05:10 Publié le 05/08/2017 à 05:10
Jean-Christophe Maillot a travaillé avec les danseurs du Ballet du Théâtre du Bolchoï dans le cadre des représentations de La mégère apprivoisée à New York. 
	(DR)

J-C Maillot a présenté La mégère apprivoisée pour la 1re fois à New York

Jean-Christophe Maillot, chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo était à New York !

Jean-Christophe Maillot, chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo était à New York ! Il y a travaillé avec les danseurs du Ballet du Théâtre du Bolchoï dans le cadre des représentations de La mégère apprivoisée. Des rendez-vous artistiques donnés pour la première fois à New York au David H. Koch Theater, dans le cadre du Lincoln Center Festival.

15 000 spectateurs réunis

En tout, six représentations ont eu lieu en juillet, lesquelles auront réunies environ de 15 000 personnes.

C'est la première fois que Jean-Christophe Maillot crée une œuvre pour une compagnie autre que Les Ballets de Monte-Carlo depuis sa nomination en tant que chorégraphe directeur en 1993. « Les danseurs sont formidables, Jean-Christophe les a vraiment aimés et nous a donnés en retour, comme en cadeau, un très grand spectacle », a confié Sergei Filin, le directeur du Ballet du Bolchoï.

La mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot a été créée le 4 juillet 2014 à Moscou et a connu depuis, un large succès. En tout, 41 représentations ont été données à guichets fermés entre Moscou, Monte-Carlo et Londres. Depuis sa création, La mégère apprivoisée a reçu trois « Masques d'Or». Durant cette collaboration, Jean-Christophe Maillot a transmis son sens de la narration et son style à ces grands artistes russes.


La suite du direct