“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Issue, une création pour la Tunisie

Mis à jour le 29/11/2017 à 05:16 Publié le 29/11/2017 à 05:15
La compagnie d'Eugénie Andrin présente sa création le 1er décembre, pour l'association Monaco-Tunisie.	(DR)

Issue, une création pour la Tunisie

Le 1er décembre prochain, l'Association Monaco Tunisie présente Issue, la nouvelle chorégraphie d'Eugénie Andrin.

Le 1er décembre prochain, l'Association Monaco Tunisie présente Issue, la nouvelle chorégraphie d'Eugénie Andrin.

Le projet est né de la rencontre avec le journaliste Shiran Ben Abderrazak, auteur du Journal d'une défaite et la plasticienne Roxane Ducruet.

Sous forme de chroniques, le livre de Shira Ben Abderrazak se situe au cœur du mouvement de révolte et représente une voix parmi le peuple tunisien qui s'est soulevé. Une voix qui incite à se battre, à ne plus avoir peur, une voix qui crie à la trahison et accuse le manque de courage conduisant à l'échec révolutionnaire.

Cette chorégraphie s'est enrichie au cours d'une master class destinée à des danseurs professionnels tunisiens, à la Villa Dar Eyquem à Hammamet. À travers cette œuvre pour cinq danseuses, Eugénie Andrin a choisi d'aborder le thème de la liberté, d'une manière intimiste, en se basant sur les sentiments éprouvés par le peuple tunisien lors de la révolution arabe, et les mois qui ont suivi ce moment crucial.

Un jeu entre les danseurs

Un jeu entre les danseurs et un décor de portes suspendues qui permet d'interroger ces nouveaux seuils, ces épreuves de passages, et indique un chemin dans un labyrinthe plein d'obstacles.

Tour à tour, ces portes qu'on pousse s'ouvrent sur nos peurs, l'abîme, l'illusion, mais aussi le rêve, l'espoir, la vérité. Elles expriment le cri du peuple tunisien, sa tristesse, sa colère et sa rage.

Les fonds récoltés au cours de la soirée serviront à soutenir les actions de l'association, qui vient notamment de construire une salle informatique dans le sud de la Tunisie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct