“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Isabelle Barnouin nous a brutalement quittés

Mis à jour le 31/05/2019 à 10:18 Publié le 31/05/2019 à 10:18
Monaco-matin, source d'infos de qualité

Isabelle Barnouin nous a brutalement quittés

Il y a des nouvelles que l’on aimerait ne jamais apprendre et ne jamais transmettre.

Il y a des nouvelles que l’on aimerait ne jamais apprendre et ne jamais transmettre. Celle-ci en fait partie. Isabelle Barnouin, 56 ans, responsable de la communication de la mairie de Beausoleil, s’est éteinte brutalement dans la nuit de mercredi à hier.

Modèle de discrétion, Isabelle était aussi un modèle d’efficacité. Pour ses collègues, mais aussi et surtout pour ses interlocuteurs extérieurs, dont nous faisions partie. Elle possédait une plume d’une très grande qualité, qu’elle a dédiée à l’une de ses passions, la politique, sans jamais chercher à être dans la lumière. Le bulletin d’information de la ville, le site web et les discours du maire, c’est elle qui les rédigeait.

Gérard Spinelli, le maire de la ville, avec qui elle travaillait depuis 2008, se souvient d’une femme engagée : « C’était quelqu’un de véritablement exceptionnel. Elle avait un caractère fort, et elle disait toujours la vérité, même si ça ne plaisait pas. Elle avait un sens politique incroyable, une analyse très fine. Elle avait ce talent rare de réussir à exprimer parfaitement le fond de ma pensée sans que je lui explique. Quelques mots suffisaient. C’était une femme réservée, hors cadre, libertaire, et qui l’assumait. Nous étions devenus amis. C’est tellement rare de rencontrer des personnes de cette qualité. »

Un hommage lui sera rendu par la Ville prochainement.

À son fils et sa fille, à son époux, à ses proches et à ses collègues, la rédaction de Monaco-Matin/Nice-Matin adresse toutes ses condoléances.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.