“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Inondations : des erreurs

Mis à jour le 03/03/2016 à 05:16 Publié le 03/03/2016 à 05:16
Cinq mois après la nuit d'enfer qui a coûté la vie à trois de ses pensionnaires, Le Clos Saint-Grégoire, au cœur de l'enquête de la gendarmerie, garde ses portes closes.

Cinq mois après la nuit d'enfer qui a coûté la vie à trois de ses pensionnaires, Le Clos Saint-Grégoire, au cœur de l'enquête de la gendarmerie, garde ses portes closes. Franz Chavaroche

Inondations : des erreurs

La justice enquête sur les circonstances qui ont conduit à trois décès dans la maison de retraite de Biot, le 3 octobre 2015. Plusieurs plaintes ont été déposées. Une instruction va être ouverte

Et si les éléments naturels déchaînés n'étaient pas seuls en cause ? Et si des erreurs ou négligences humaines, à divers degrés, avaient contribué au terrible bilan des intempéries qui ont endeuillé la Côte d'Azur dans la nuit des 3 au 4 octobre 2015 ?

Cinq mois après cette nuit funeste qui a coûté la vie à vingt personnes, laissé 60 000 Azuréens et 1100 entreprises sinistrés, ces questions continuent de hanter les rescapés. L'alerte orange a-t-elle été sous-estimée ? Les mécanismes d'alerte ont-ils failli ? L'urbanisation galopante a-t-elle gêné l'évacuation des eaux ? De Mandelieu à Biot, de Cannes à Antibes, supputations et rumeurs ne cessent d'alimenter les conversations sur ce drame sans précédent.

Les lieux passés au crible

Ces questions, la justice se les pose forcément aussi. Tout particulièrement à Biot, où trois pensionnaires de la maison...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct